Un généraliste corse monte au front pour défendre le "non substituable"

Un généraliste corse monte au front pour défendre le "non substituable"

25.02.2015
  • Un généraliste corse monte au front pour défendre le "non substituable" - 1

    Un généraliste corse monte au front pour défendre le "non substituable"

« Arbitraire, inquisitoire, infamante. » C’est ainsi que le Dr François Benedetti qualifie la procédure engagée par l’Assurance-maladie. Exerçant dans le Fiumorbu, région située sur la côte est de l’Île de Beauté, entre Bastia et Porto-Vecchio, ce généraliste se voit reprocher de trop nombreuses prescriptions médicamenteuses « non substituables » (NS). Tout comme 619 autres médecins dans l’Hexagone, il doit justifier auprès de sa caisse primaire un certain nombre d’ordonnances faisant apparaître la mention NS. Pour chacun des 40 princeps prescrits entre février et avril 2014, le médecin a expliqué, de façon manuscrite, les raisons l’ayant incité à recourir à la formule NS. En guise de réponse, « le médecin conseil de l’Assurance-maladie s’est contenté d’un tampon dans la case qui lui était réservé », sans autre explication.

Vendredi dernier, François Benedetti était convoqué par le médecin chef de la CPAM de Bastia. Cette phase orale venait couronner « une procédure d’exception où quand on rentre, on est coupable », considère le généraliste. À ses yeux, « la confrontation était brutale dans les termes » et « la personne en face faisait une application purement administrative, se contentant de chercher à savoir pourquoi telle prescription de générique ». Fort de quarante d’expérience, François Benedetti rappelle « l’indépendance des médecins dans l’intérêt de leur patient ». Et d’ajouter que la prescription de génériques ne peut se faire que par l’expérience, compte tenu de leur efficacité et de la tolérance des patients.

À l’issue de trois heures d’entretien, François Benedetti raconte être « resté dans le bureau car je ne veux pas que mes confrères subissent la même humiliation ». Car, au-delà de son cas particulier, c’est le sort des autres médecins poursuivis qui l’intéresse. « J’ai demandé le retrait de l’ensemble des procédures engagées », explique celui qui, à 67 ans, est « préoccupé par l’avenir de la profession ». Il a finalement quitté les lieux en fin d’après-midi, après avoir obtenu la promesse d’un rendez-vous avec le médecin chef de la Caisse nationale d’Assurance-maladie. « J’ai tous les éléments pour prouver que ces procédures sont illégales », assure-t-il. Dès lors que le Code de la santé publique autorise la prescription NS, comment déterminer les pratiques abusives, s’interroge-t-il. Il pourrait obtenir des éléments de réponse jeudi 5 mars, date à laquelle il a rendez-vous à la CNAM.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 33 Commentaires
 
Jean Luc A Médecin ou Interne 06.03.2015 à 00h40

Pardon mon cher confrère pour le caractère très direct de mes questions , mais quel age avez vous ? Depuis combien de temps exercez vous ? Avez vous eu le temps d'acquérir une expérience de Lire la suite

Répondre
 
Georges A Médecin ou Interne 06.03.2015 à 15h48

J'ai l'impression que Jean Luc A ne lit pas bien les articles qu'il consulte !
Georges ACHILLI

Répondre
 
Jeanne-Marie A Médecin ou Interne 01.03.2015 à 09h01

je ne suis ni généricophyle ni phobe,.....mais , concernant les personnes âgées, croyez-vous qu'elles s'y retrouvent avec des boîtes de génériques qui changent toutes les semaines et des pilules de Lire la suite

Répondre
 
François B Médecin ou Interne 27.02.2015 à 22h50

L'action que j'ai menée à Bastia n'a pas pour but la remise en cause des médicaments génériques, c'est un autre débat. En fait, après l'entretien contradictoire avec le médecin chef de la Cpam et le Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 26.02.2015 à 22h02

à quand un généraliste , non substituable ??????????

Répondre
 
YVES M Médecin ou Interne 27.02.2015 à 12h14

RASSUREZ VOUS MONSIEUR (ET PAS CONFRERE ET SURTOUT PAS CHER CONFRERE) C'EST PREVU DANS LA FUTURE LOI DE SANTE PAR VOTRE CHERE MINISTRE DE LA SANTE !!!!

Répondre
 
YVES M Médecin ou Interne 27.02.2015 à 15h46

Ma 1ere réponse ayant été blacklistée probablement irrespectueuse ??? je vous confirme que grâce à la loi de votre chère ministre de la santé, le médecin généraliste sera bientôt substituable par Lire la suite

Répondre
 
MICHEL C Médecin ou Interne 26.02.2015 à 14h46

Chers confrères, tout le monde y va de son petit commentaire sur les génériques, ou comment l'arbre cache la forêt : à tous ceux qui pensent que le NS n'est pas défendable, êtes-vous prêts demain à Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Claude Leicher

Après 8 années à la tête de MG France, le Dr Claude Leicher passe la main

Clap de fin pour le Dr Claude Leicher à la présidence de MG France. Après 8 années passées à la tête du syndicat, le généraliste d'Etoile-sur-Rhône (26) passera la main le 2 décembre prochain. Il...2

Péni G : nouvelle pénurie en vue pour la benzathine benzylpénicilline

Pénurie en vue pour la benzathine benzylpénicilline

L’embellie n’aura été que de courte durée… Moins de deux ans après un premier épisode de pénurie, la benzathine benzylpénicilline va à... Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... 1

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir