Grippe : mortalité record, mais hospitalisations en baisse

Grippe : mortalité record, mais hospitalisations en baisse

25.02.2015
  • Grippe : mortalité record, mais hospitalisations en baisse - 1

    Grippe : mortalité record, mais hospitalisations en baisse

L’épidémie de grippe montre ses premiers signes d’affaiblissement. D’après l’InVS, le nombre d’hospitalisations diminue en effet dans tous les groupes d’âge, sauf chez les plus de 65 ans. "Il est normal que les hospitalisations et les décès continuent à augmenter chez les personnes âgées, car il existe un décalage entre le début de la grippe et les complications comme les surinfections (...) qui surviennent au bout de plusieurs jours", explique le Dr Daniel Lévy-Bruhl, épidémiologiste et spécialiste de la grippe à l'InVS.

Dans son dernier bilan, l'InVS précise que les plus de 65 ans représentent près de la moitié (48%) des 970 cas graves de grippe admis en réanimation depuis le 1er novembre dernier et dont 98 ont abouti à des décès. L'InVS mentionne également "une nette augmentation de la mortalité toutes causes confondues" depuis le début de cette année, estimée à +16% par rapport au nombre attendu de décès. Il s'agit de "l'épisode de surmortalité hivernale le plus important depuis ces cinq dernières années", ajoute l'InVS, précisant qu'il concerne surtout les personnes de 65 ans et plus, sans qu'il soit possible de préciser la part exacte de la grippe dans cette surmortalité.

Le pic épidémique franchi

L’épidémie de grippe a déjà touché plus de 2,5 millions de personnes et la ministre de la Santé estimait hier qu’il pourrait atteindre entre 4,5 et 5 millions de personnes. Malgré tout, l’InVS précise que l’épidémie a commencé à refluer dès la semaine 6 (du 2 au 8 février), en se basant sur les données consolidées du réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. Mais son activité reste "forte" dans de nombreuses régions où le nombre de nouveau cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale restait très élevé la semaine dernière. C'est notamment le cas du Limousin (1.642 cas pour 100.000 habitants), de la région Midi-Pyrénées (938) et de la Champagne-Ardenne (936).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le budget de la Sécu pour 2019 dévoilé Fin du « NS » manuscrit, prévention chez l'ado, vaccination en pharmacie... ce qui change pour vous

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2019 était présenté ce mardi matin à Bercy par le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin et la ministre de la...2

Le CCNE dit oui à la PMA et aux diagnostics prénataux, mais non à une nouvelle loi sur la fin de vie

CCNE

« C’est un avis qui n’est pas consensuel mais dans lequel nous avons essayé de faire émerger un assentiment majoritaire. » Le Pr Jean-Franço... 2

Le trou de la Sécu sera comblé en 2019, assure le gouvernement

.

Le redressement des comptes sociaux se poursuit et devrait se traduire par un retour à l'équilibre de la Sécurité sociale en 2019. Une... 1

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir