Le nombre de fumeurs réguliers en baisse dans l’Hexagone

Le nombre de fumeurs réguliers en baisse dans l’Hexagone

24.02.2015
  • Le nombre de fumeurs réguliers en baisse dans l’Hexagone - 1

    Le nombre de fumeurs réguliers en baisse dans l’Hexagone

Marisol Touraine a présenté ce mardi à Paris, les premiers "résultats encourageants" de la lutte contre le tabagisme. Parmi lesquels : la baisse du nombre de fumeurs réguliers (qui fument tous les jours). Leur pourcentage est ainsi passé de 29,1% en 2010 (date du précédent baromètre) à 28,2% l'an dernier, selon l'Inpes, alors qu'il avait augmenté de près de deux points entre 2005 et 2010. Le tabagisme régulier chez les femmes, qui n'avait cessé d'augmenter ces dernières décennies, est également en recul, passant de 26% en 2010 à 24,3% en 2014.

Mais la fréquence du tabagisme en France reste "largement supérieure" à celle de nombreux pays occidentaux, avec 34% de fumeurs fumant de temps en temps chez les 15-75 ans et un nombre "trop important" de personnes qui expérimentent le tabac (près de 80%). Par ailleurs, si la consommation globale de tabac a baissé de 7 points entre 2010 et 2014 chez les femmes de 26 à 34 ans (35,7% à 28,7%) et de plus de six points chez les 20 à 25 ans (de 39% à 32,5%), la situation reste préoccupante en ce qui concerne les femmes enceintes.

Selon l'Inpes, 17,8% d'entre elles fument toujours au 3e trimestre de leur grossesse. "La France est le pays en Europe où les femmes enceintes fument le plus", a souligné la ministre. C'est pourquoi un pictogramme "femmes enceintes" va faire son apparition sur les paquets de cigarettes, afin de "sensibiliser les femmes aux dangers du tabac pendant leur grossesse". Evoquant le plan anti-tabac présenté en septembre dernier, la ministre a précisé que la plupart des mesures phares (adoption d'un paquet de cigarettes neutre, interdiction de fumer en voiture avec un enfant de moins de 12 ans, interdiction des arômes artificiels et interdiction de vapoter dans certains lieux publics) seraient intégrées dans le projet de loi santé présenté au Parlement en avril, par le biais d'amendements.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les futurs internes ont donc choisi leur discipline et leur lieu...2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Alzheimer : deux tiers des Français ne sauraient pas qui consulter

.

Alzheimer arrive en deuxième position des maladies qui font le plus peur aux Français (20% des réponses), derrière le cancer (38%) et à... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir