La flambée du franc suisse plombe la dette des hôpitaux

La flambée du franc suisse plombe la dette des hôpitaux

23.02.2015
  • La flambée du franc suisse plombe la dette des hôpitaux - 1

L’affaire est suffisamment grave pour que les décideurs hospitaliers en appellent à François Hollande avant d’être reçus mardi par sa ministre de la Santé. Dans un courrier au président, la Fédération hospitalière de France (FHF), les présidents des conférences des directeurs de CHU et CH et les représentants des commissions médicales d'établissements s’alarment des retombées de la fambée du franc suisse sur leurs finances. Les signataires interpellent le président "pour que les intérêts des hôpitaux et des Français ne soient pas sacrifiés au profit des intérêts des banques". "Il est urgent qu'un dispositif gouvernemental de règlement de la dette des hôpitaux soit mis en place, qui devra nécessairement impliquer une mise à contribution financière des établissements bancaires", poursuivent-ils.

Les hôpitaux publics ont souscrit des emprunts, parfois "toxiques" et indexés sur des monnaies étrangères, pour financer des plans "d'investissements massifs (...) conformément aux injonctions des pouvoirs publics", rappellent les signataires. Avec la flambée de la monnaie helvète - 1 euro pour 1,07 franc suisse, au lieu de 1,20 il y a un mois- "la dette des hôpitaux vient de s'alourdir de plusieurs centaines de millions d'euros", alertent les auteurs de la lettre qui jugent "obsolète" et "dérisoire" le fonds de compensation de 100 millions d'euros débloqué en avril dernier comme contrepartie aux établissements hospitaliers. Les signataires étudient par ailleurs "des recours contentieux auprès de la Cour de justice de l'Union européenne".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 24.02.2015 à 19h48

Et si on se trompait de cible ? Ce sont les banquiers qu'il faut cibler, ainsi les que les capitaux, toxiques. Ne nous trompons pas de combat !

Répondre
 
YANN D Médecin ou Interne 23.02.2015 à 21h08

aucune responsabilité ces dirigeants publics! Je serai d'accord pour que nos sous épongent leurs stupidités le jour où on enverra ces incapables en prison!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...1

Le Cytotec sera retiré du marché en mars 2018

Cytotec

Le laboratoire Pfizer France vient d'annoncer sa décision de retirer du marché français le Cytotec à partir du 1er mars 2018.  Le Cytotec... Commenter

Violences obstétricales : les propositions des professionnels de la naissance

.

Pas question pour les professionnels de la naissance de laisser enfler la récente polémique sur les violences obstétricales sans réagir. La... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir