Fin de vie : Gérard Larcher affirme la place du Sénat dans le débat

Fin de vie : Gérard Larcher affirme la place du Sénat dans le débat

19.02.2015

Après l’Assemblée qui a organisé une consultation citoyenne sur le thème, le Sénat avait choisi de médiatiser le dialogue en organisant jeudi un colloque sur la fin de vie. « Je ne comprends pas cette extraordinaire iniquité territoriale devant les soins palliatifs. » C’est ainsi que Gérard Larcher (UMP) a conclu le colloque. Et le président du Sénat d’estimer que ces très fortes inégalités devaient « interpeller » les sénateurs. Avant lui, le député Alain Claeys (PS), s’était également exprimé sur le thème de l’insuffisance des soins destinés à soulager les personnes en fin de traitement. Co-auteur, avec Jean Leonetti (UMP), d’une proposition de loi sur la fin de vie adoptée mardi en commission à l’Assemblée, il a rappelé que plus de 50 % des décès survenaient aux urgences. Le député de la Vienne a également souligné que les soins palliatifs étaient « mal répartis » sur le territoire français, qui plus est trop concentrés à l’hôpital, avec « peu de soins palliatifs à domicile ou en maison de retraite à l’heure actuelle ».

À l’issue de discussions portant sur la proposition de loi et sa mesure phare, la création d’un droit à la sédation profonde et continue » en phase terminale, Gérard Larcher a souligné l’importance de réformer la loi actuelle « dans un esprit de dialogue ». Notant que la douleur fait « consensus depuis longtemps », il rejette l’idée d’une « souffrance rédemptrice ». Lors des échanges, il a également insisté sur la nécessité de mieux faire connaître l’existence des directives anticipées par souci « d’équité ». Interrogé par le quotidien La Croix sur la proposition de rendre ces directives contraignantes, le Président du Sénat estime que « tout l’enjeu est de trouver le juste équilibre entre la liberté du patient et la responsabilité du médecin ». Et d’assurer que « le Sénat pour aider à trouver la bonne rédaction ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

Infirmière en pratique avancée : la profession dénonce un dispositif trop « hospitalier » et rectifie le décret

D'ici quelques jours, le ministère de la Santé devrait remettre aux syndicats de médecins une nouvelle version du décret encadrant les Infirmières en pratique avancée (IPA). Fustigée par l'ensemble...1

Épidémie de rougeole, où en est-on ?

Virus de la rougeole

On en parle moins, cependant l'épidémie de rougeole sévit toujours en Fance, puisque d'après le dernier bulletin hebdomadaire publié hier... 1

Agnès Buzyn, femme politique la plus influente du premier trimestre 2018

Agnès Buzyn

Stratégie de transformation du système de santé, plan prévention, financement des Ehpad… Depuis le début de l'année, Agnès Buzyn est sur... 1

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir