Problèmes de santé plus fréquents chez les enfants de pères adolescents

Problèmes de santé plus fréquents chez les enfants de pères adolescents

18.02.2015
  • Problèmes de santé plus fréquents chez les enfants de pères adolescents - 1

    Problèmes de santé plus fréquents chez les enfants de pères adolescents

Autisme, schizophrénie, spina bifida... Les très jeunes pères ont plus de risques d'avoir des enfants souffrant de problèmes de santé. Une étude publiée mercredi dans Proceedings of the Royal Society B confirme ce risque et le chiffre : 1,5% des bébés conçus par un adolescent présentent des anomalies. Pour tenter de comprendre pourquoi les très jeunes hommes étaient plus susceptibles d'engendrer des enfants atteints de ce type d’affections, des chercheurs britanniques ont étudié l'ADN de plus de 24.000 parents et leurs enfants originaires d'Allemagne, d'Autriche, du Moyen-Orient et d'Afrique. La mère la plus jeune avait près de 11 ans et la plus âgée 52 ans alors que le père le plus jeune avait 12 ans et le plus âgé 70.

Les chercheurs dirigés par Peter Forster, de l'Université de Cambridge, ont découvert que les pères adolescents présentaient 30% de mutations génétiques supplémentaires dans leur sperme par rapport à celui des pères âgés de 20 ans. Aucune explication scientifique n'a pu être fournie par les auteurs de l'étude qui avancent plusieurs hypothèses. Selon M. Forster, une des raisons pourrait être que le mécanisme de copie de l'ADN est "plus sujet à l'erreur" au début de la puberté masculine.

D'autres études publiées ces dernières années avaient surtout insisté sur la mauvaise qualité du sperme chez les pères âgés de plus de 45 ans. Dans une étude parue en février 2014 dans la revue américaine Jama Psychiatry, des chercheurs avaient montré que les enfants de pères âgés de plus de 45 ans avaient 3,5 fois plus de risque de souffrir d'autisme et 25 fois plus d'être bipolaires que les enfants nés quand leur père avait entre 20 et 25 ans. Ils avaient également un risque 2,5 fois plus élevé d'avoir un comportement suicidaire et des problèmes de drogue. Il se confirme donc que la meilleure période pour être père "est entre 20 et 35 ans".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...7

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir