Si « Le Généraliste » était paru en février 1924 - Les médecins hongrois touchent... du blé !

Si « Le Généraliste » était paru en février 1924Les médecins hongrois touchent... du blé !

18.02.2015
  • Les médecins hongrois touchent... du blé ! - 1

    Les médecins hongrois touchent... du blé !

« La Clinique » rapporte que l’Association nationale des médecins hongrois, devant la dépréciation de la monnaie nationale, a décidé de prendre le blé comme étalon monétaire et de fixer le prix de la consultation à cinq kilos de blé. Tout de même, les confrères hongrois qui ont une clientèle un peu importante doivent se trouver bien gênés pour entreposer leurs honoraires et pour troquer à leur tour leurs céréales contre la viande, les chaussures ou les vêtements qui leur sont nécessaires…

(Marseille Médical, février 1924)
Source : Legeneraliste.fr

NOUS VOUS RECOMMANDONS

add

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
AT

Ses arrêts de travail mis sous tutelle, un généraliste « heureux » déplaque

« Ce sont 40 ans de bonheur, de doutes, de grandes joies mais aussi de moments douloureux qui prennent fin. Merci à vous, et bon vent à tous ». Ce petit mot, écrit à la main, s’adresse aux patients...15

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 14

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

.

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la... 6

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir