Si « Le Généraliste » était paru en février 1924 - Les médecins hongrois touchent... du blé !

Si « Le Généraliste » était paru en février 1924Les médecins hongrois touchent... du blé !

18.02.2015
  • Les médecins hongrois touchent... du blé ! - 1

    Les médecins hongrois touchent... du blé !

« La Clinique » rapporte que l’Association nationale des médecins hongrois, devant la dépréciation de la monnaie nationale, a décidé de prendre le blé comme étalon monétaire et de fixer le prix de la consultation à cinq kilos de blé. Tout de même, les confrères hongrois qui ont une clientèle un peu importante doivent se trouver bien gênés pour entreposer leurs honoraires et pour troquer à leur tour leurs céréales contre la viande, les chaussures ou les vêtements qui leur sont nécessaires…

(Marseille Médical, février 1924)
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Martin Winckler

Dans « l'École des soignantes », Martin Winckler imagine un système de soins utopique

Dans « l’École des soignantes »*, le généraliste écrivain Martin Winckler décrit un hôpital utopique en 2039 mis en place par une communauté urbaine en France. Les femmes y sont majoritaires et les...11

L’ARS Ile-de-France lance le recrutement d’au moins 62 généralistes salariés

.

Cela faisait partie des mesures d’urgence du plan Ma Santé 2022, annoncée par Emmanuel Macron, le recrutement au niveau national de 400... 6

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir