Manif d’internes à Reims

Manif d’internes à Reims

17.02.2015
  • Manif d’internes à Reims - 1

    Manif d’internes à Reims

Près de 250 jeunes internes, chefs de clinique ou assistants du CHU de Reims ont manifesté mardi à l'hôpital Robert-Debré pour protester contre le projet de loi Santé. Réunis dans le hall de l'hôpital où était placardée une banderole "Loi de Santé, patients en danger", les médecins se sont relayés entre 12H30 et 14H00 à l'heure de leur déjeuner, pour distribuer des tracts et interpeller les visiteurs et les malades présents. "Il n'est pas question de pénaliser les patients ni de bloquer l'hôpital, mais nous tenons à dénoncer ce projet de loi néfaste pour notre système de santé", a expliqué à l'AFP Mickael Benzaqui, le président du Comité des internes de Reims-Champagne-Ardenne, éphémère président national de l’ISNI cet automne. "Cette loi ne nous permet pas d'avoir un avenir ni dans le privé ni dans le public, c'est un frein à l'installation des jeunes médecins notamment par le rajout de couches administratives", a-t-il précisé. Au CHU de Reims, les internes et chefs de cliniques doivent tenir une assemblée générale en fin de semaine pour décider de la suite du mouvement dans la région Champagne-Ardenne, avant la grande manifestation prévue à Paris le 15 mars.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Jean-Paul

Contre les déserts, la CSMF appelle les médecins à la « solidarité intergénérationnelle »

« Le médecin est un acteur de la cohésion sociale dans les territoires, [...] nous devons avoir une réflexion sur notre responsabilité collective. » À l'occasion de la présentation de ses vœux, ce...8

300 euros par an pour stationner : les généralistes de Colmar montent au créneau

Voiture

À Colmar (Haut-Rhin), le stationnement « relève de l’exploit ». Et depuis le 1er janvier il en coûte 300 euros par an aux médecins et infirm... 7

Endométriose : la HAS et le Collège des gynécos publient enfin de nouvelles recos

Endométriose

La HAS et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) viennent de réactualiser et de publier les recommandations... Commenter

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir