Ebola : les experts toujours inquiets

Ebola : les experts toujours inquiets

17.02.2015

Une équipe de scientifiques internationaux a appelé mardi au développement de nouveaux vaccins contre la fièvre hémorragique Ebola, mettant en garde contre un excès d'optimisme lié à un recul des cas d'infection. "Malgré la baisse des taux d'infection observée en Afrique de l'Ouest, le risque que l'épidémie actuelle d'Ebola ne puisse être entièrement maîtrisée demeure", explique dans un rapport de plus de 80 pages Jeremy Farrar, directeur du Wellcome Trust, la plus importante fondation médicale britannique, qui fait partie de cette équipe et co-préside le groupe "Team B", mis en place en novembre et rassemblant 26 experts internationaux afin de surveiller les efforts accomplis au niveau mondial pour développer des vaccins en urgence. Selon leur rapport, "le modèle de fabrication de vaccins commerciaux n'est pas adapté à la nécessité de développer et déployer rapidement de nouveaux vaccins". S'ils admettent que la baisse du nombre de cas d'Ebola rend les essais cliniques "aléatoires", ils jugent qu'ils doivent se poursuivre pour permettre le développement de futurs vaccins. Et mettent en garde: "la possibilité de voir l'EVD (la maladie à virus Ebola) devenir endémique (...) est réelle et très inquiétante".

Début février, M. Farrar avait regretté l'arrêt des essais cliniques menés au Liberia d'un traitement par voie orale, le brincidofovir, en raison du déclin de la maladie. En revanche, les essais des deux vaccins jugés les plus prometteurs ont démarré au même moment au Liberia : le ChAd3, développé par GSK avec l'Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), et le VSV-ZEBOV de l'agence de santé publique du Canada (PHAC), dont Merck a acquis les droits.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...16

L’adalimumab dans l’uvéite de l’enfant Abonné

« L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est l’affection systémique pédiatrique la plus fréquemment associée à une uvéite non infectieuse ch... Commenter

Smith & nephew au service de la traumato et de la cicatrisation Abonné

Société internationale spécialisée dans les dispositifs médicaux de haute technologie, Smith... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir