Diabétiques : faut-il abaisser la TA sous la barre des 130 mmHg ?

Diabétiques : faut-il abaisser la TA sous la barre des 130 mmHg ?

11.02.2015

Abaisser la tension artérielle en dessous de 140 mmHg permet de réduire les complications associées à l’HTA chez les patients diabétiques : mortalité, accidents cardiovasculaires, accidents vasculaires cérébraux, albuminurie, rétinopathie. Tels sont les résultats d’une méta- analyse incluant 40 études randomisées rassemblant 100 000 diabétiques de type 2, conduite par le Pr Bryan Williams de l’University College of London et publiée dans le Jama du 10 février. Ce travail montre aussi que certains évènements comme l’AVC ou l’albuminurie sont encore davantage réduits lorsque la TA est abaissée en dessous de 130 mmHg. Les auteurs en concluent que, pour certains patients à risque élevé d’AVC, de rétinopathie ou d’albuminurie, un traitement hypotenseur pourrait être envisagé, même si leur TA systolique est inférieure à 140 mmHg, pour atteindre des valeurs inférieures à 130 mmHg. Selon Bryan Williams , certains patients diabétiques jeunes, non encore porteurs de complications liées au diabète, pourraient aussi bénéficier de cette approche.

Ces résultats sont discordants avec ceux de l’étude Accord, parue il y a cinq ans, qui préconisaient de maintenir une TA chez le diabétique en dessous de 140/90mmHg, comme pour le reste des hypertendus.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...2

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir