Diabétiques : faut-il abaisser la TA sous la barre des 130 mmHg ?

Diabétiques : faut-il abaisser la TA sous la barre des 130 mmHg ?

11.02.2015

Abaisser la tension artérielle en dessous de 140 mmHg permet de réduire les complications associées à l’HTA chez les patients diabétiques : mortalité, accidents cardiovasculaires, accidents vasculaires cérébraux, albuminurie, rétinopathie. Tels sont les résultats d’une méta- analyse incluant 40 études randomisées rassemblant 100 000 diabétiques de type 2, conduite par le Pr Bryan Williams de l’University College of London et publiée dans le Jama du 10 février. Ce travail montre aussi que certains évènements comme l’AVC ou l’albuminurie sont encore davantage réduits lorsque la TA est abaissée en dessous de 130 mmHg. Les auteurs en concluent que, pour certains patients à risque élevé d’AVC, de rétinopathie ou d’albuminurie, un traitement hypotenseur pourrait être envisagé, même si leur TA systolique est inférieure à 140 mmHg, pour atteindre des valeurs inférieures à 130 mmHg. Selon Bryan Williams , certains patients diabétiques jeunes, non encore porteurs de complications liées au diabète, pourraient aussi bénéficier de cette approche.

Ces résultats sont discordants avec ceux de l’étude Accord, parue il y a cinq ans, qui préconisaient de maintenir une TA chez le diabétique en dessous de 140/90mmHg, comme pour le reste des hypertendus.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 12.02.2015 à 08h23

Et je suis sûr que si on abaissait cette barre sous les 110 mm Hg.... ça réduirait encore les complications ! C'est un peu comme la vitesse en auto... sauf que là, il est absolument démontré que si Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

Maladies non transmissibles : l'OMS s'inquiète

.

"Le monde n'est pas en bonne voie pour atteindre la cible" de réduire d'un tiers, sur la période 2015-2030, le taux de mortalité prématurée... Commenter

Prévention et concertation au programme de la Stratégie nationale de santé

.

Prévention, accès aux soins, qualité des soins, innovation... Agnès Buzyn a dévoilé ce matin les grands axes de la Stratégie nationale de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir