Des scientifiques font l’éloge de la sieste après une nuit trop courte

Des scientifiques font l’éloge de la sieste après une nuit trop courte

11.02.2015
  • Des scientifiques font l’éloge de la sieste après une nuit trop courte - 1

Faut-il vous accorder quelques minutes de sieste au lendemain d’une nuit de garde épuisante ? Sans doute, si l’on en croit une étude publiée mardi et qui atteste des bienfaits sur le niveau de stress ou le système immunitaire d'une sieste même assez courte chez des hommes n'ayant dormi que deux heures la nuit précédente. Cette petite recherche publiée aux Etats-Unis dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism montre que faire une sieste rétablit dans l'organisme les niveaux d'hormones et de protéines permettant de combattre le stress, ainsi que de restaurer le bon fonctionnement du système immunitaire. "Nos travaux suggèrent qu'une sieste de seulement 30 minutes peut inverser l'impact hormonal d'une mauvaise nuit", explique Brice Faraut, un chercheur de l'Université Paris Descartes-Sorbonne, l'un des principaux auteurs. "Il s'agit de la première étude à mettre en évidence le fait que la sieste peut restaurer la santé du système neuro-endocrinien et immunitaire", affirme-t-il.

Ces chercheurs ont examiné les liens entre le fonctionnement hormonal et le sommeil dans un groupe de onze hommes en bonne santé âgés de 25 à 32 ans. Ceux-ci ont été soumis à deux sessions de sommeil. Lors d'une de ces expériences, le sommeil des participants a été limité à deux heures une nuit, suivi la journée par une sieste de deux heures pour certains et de trente minutes pour d'autres. Les scientifiques ont analysé leur urine et leur salive. Après un nuit de sommeil limitée, ces hommes ont vu leurs niveaux de noradrénaline multipliés par deux fois et demie dans les urines, alors que leur taux d’interleukine-6 baissait fortement dans la salive. Les chercheurs ont constaté que les niveaux redevenaient normaux après une sieste. "Les résultats de cette étude clinique plaident pour l'élaboration de stratégies concrètes qui pourraient aider les personnes manquant de sommeil de façon chronique, comme celles travaillant la nuit", relève Brice Faraut.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 6 Commentaires
 
Emeline C Médecin ou Interne 13.02.2015 à 12h09

Sérieusement, on a besoin de financer des études pour savoir que quand on ne dort pas la nuit à cause d'une garde, c'est mieux de récupérer du sommeil le lendemain ? Ne pourrait on pas affecter ces Lire la suite

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 12.02.2015 à 08h31

L'étude ne porte que sur des hommes... Est-ce que ça veut dire que les femmes n'ont pas besoin de faire la sieste, elles ?
On vous l'a déjà dit : le travail est une saloperie qui a été jetée sur la Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 11.02.2015 à 22h11

Euh... faut pouvoir...

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 11.02.2015 à 19h07

mon remede apres une nuit de garde sans sommeil , 1/4 h de sommeil sur mon lit d'examen tous les 1h30 ainsi la journée se passe bien, et j'ai récupéré en fin de journée, bien sur lors de ces pauses Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 12.02.2015 à 14h14

Si je faisais ça ce serait l'émeute en salle d'attente... Docteur vous ne faisiez RIEN et moi j'attendais ?????

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 13.02.2015 à 17h18

aucun soucis, les 1/4 de pause sont prévus et ainsi il n'y aucun retard

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...10

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 2

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir