Le combat de deux tchèques devant la Cour européenne pour défendre l’accouchement à domicile

Le combat de deux tchèques devant la Cour européenne pour défendre l’accouchement à domicile

10.02.2015
  • Le combat de deux tchèques devant la Cour européenne pour défendre l’accouchement à domicile - 1

Deux femmes Tchèques, Sarka Dubska et Alexandra Krejzova ont saisi la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) pour promouvoir l’accouchement à domicile. Elles demandent à la Cour de Strasbourg de se pronocner sur une loi tchèque qui interdit aux sages-femmes d'assister aux accouchements à domicile. La Cour a tranché une première fois en décembre: les droits des deux mères n'ont pas été violés. "Ce verdict nous a apporté une déception et une surprise", a dit Mme Dubska. Les deux plaignantes placent maintenant leurs espoirs dans la Grande Chambre de la CEDH. "Malheureusement, le paternalisme et la volonté de limiter les choix des patients sont encore très présents dans le système tchèque des soins médicaux", constate Zuzana Candigliota, juriste à la Ligue tchèque des droits de l'Homme. "Les médecins de renom ont également des intérêts financiers: ils obtiennent des sommes importantes de l'assurance maladie et risquent de perdre de l'argent s'il y a une alternative", dit-elle.

Tenant compte de l'absence de consensus européen sur les accouchements à domicile, la CEDH a statué que les "Etats jouissent d'une ample marge d'appréciation pour réglementer cette question". Un juge a fait cependant valoir que l'absence d'une sage-femme ne pouvait qu'augmenter les risques pour les femmes. De fait, si les Pays-Bas se trouvent à la tête des statistiques européennes des accouchements à domicile avec 16,3%, devant le Pays de Galles (3,7%), la moyenne européenne étant toutefois inférieure à 1%, selon un rapport de 2010. En République tchèque, ce chiffre n'atteint que 0,2%. En 2010, la CEDH avait donné raison à la Hongroise Anna Ternovszky qui avait porté plainte contre son pays après avoir été empêchée d'accoucher à domicile, à cause d'un flou juridique. La Grande Chambre de la CEDH devrait "rendre un verdict unique et fixer les orientations pour l'avenir", selon l'avocat de Mme Krejzova.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 6 Commentaires
 
YVES M Médecin ou Interne 16.02.2015 à 20h28

AU VU DES COMMENTAIRES SUR LES DIFFERENTS SUJETS JE PENSE QUE CHRISTIAN T ET ANNE CLAIRE M NE PASSERONT PAS LEURS VACANCES ENSEMBLE...VIVE LA DIVERSITE DES OPINIONS

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 19.02.2015 à 15h08

àY M :merci , l'humour est la vie ! bien vu

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 20.02.2015 à 15h08

C'EST POSSIBLE ON FERA CHAMBRE A PART !!!!!!!!!

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 11.02.2015 à 19h23

je réponds à AC M?, dont les commentaires , sont toujours aussi judicieux , enfants gatées dites vous? dans quel sens? rendez vous compte de vos propos?

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 11.02.2015 à 14h31

oui, la fermeture de maternités, qui vont conduire, à de nombreux accouchements, à domicile ou dans la nature, non sans risques, la réflexion est la mère de la prévention

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 10.02.2015 à 22h06

Y a pas plus urgent que ça à s'occuper ? Enfants gâtées...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Internat : les nouveaux stages en médecine générale font des jaloux...

Touche pas à mes stages ! La dernière initiative des deux conférences des présidents de CME et des directeurs de centres hospitaliers ne plait pas du tout au Syndicat national des enseignants de...8

Pour « 60 millions de consommateurs » : les séniors sont en overdose de médicaments

.

Une étude publiée ce jour dans « 60 millions de consommateurs » révèle que « 20% des plus de 65 ans prennent en continu au moins sept... Commenter

Soins à domicile : en Ile-de-France, les généralistes préfèrent travailler avec les paramédicaux que recourir à l'HAD

.

En Ile-de-France, les médecins généralistes prennent en charge, en moyenne, six patients complexes à domicile par semaine. Telle est la... 6

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir