Le SML demande la suppression pure et simple de l’OG DPC

Le SML demande la suppression pure et simple de l’OG DPC

09.02.2015
  • Le SML demande la suppression pure et simple de l’OG DPC - 1

    Le SML demande la suppression pure et simple de l’OG DPC

Les communiqués de l’OG-DPC sont loin de satisfaire tout le monde... L’Organisme de gestion du DPC s’est en effet fendu fin janvier d’un communiqué presque triomphant, selon lequel "2014 a été une année de stabilisation du dispositif" avec 128 760 professionels de santé inscrits à un programme de DPC, dont 46 849 médecins libéraux. Dans son bilan, l’OG-DPC se prévaut aussi d’une réduction des délais de paiement de 35% en un an pour les organismes et de 48% en direction des professionnels de santé. Mais il fait l’impasse sur la décision prise cet automne de limiter la prise en charge à une action par médecin...

Visiblement, le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) ne partage pas du tout ce trimphalisme. Le syndicat d’Eric Henry fait même le constat inverse, estimant "que le dispositif développement professionnel continu (DPC), cogéré par l’Etat et la CNAM, s’avère un échec et ne répond, ni en volume de formation, ni en efficience, aux besoins des médecins libéraux." Et de demander l’arrêt du dispositif dans son concept même (un mix de FMC et d’évaluation des pratiques) pour revenir à la FMC. Au delà, le SML "persuadés" que le replâtrage d'un dispositif mal né et insuffisamment financé sera un nouvel échec" demande "l'arrêt du dispositif DPC dans sa forme actuelle." Foin d’OG-DPC, le SML propose donc de supprimer cet organisme et de déléguer la gestion et le financement du dispositif au FAF-PM.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 2

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir