Le gouvernement promet de mobiliser les chercheurs sur la maladie de Lyme

Le gouvernement promet de mobiliser les chercheurs sur la maladie de Lyme

06.02.2015
  • Le gouvernement promet de mobiliser les chercheurs sur la maladie de Lyme - 1

    Le gouvernement promet de mobiliser les chercheurs sur la maladie de Lyme

Sur la maladie de Lyme, la mobilisation générale attendra... la discussion du projet de loi de santé. L'Assemblée nationale a en effet écarté pour ce motif jeudi une proposition de loi UMP qui visait à mieux diagnostiquer, soigner et prévenir la maladie de Lyme. Les députés de la majorité ont assuré qu'ils "partageaient les objectifs", de cette proposition de loi qui se faisait fort d'améliorer la connaissance du nombre, des besoins et des modalités de prise en charge des personnes atteintes par la maladie de Lyme, et prévoyait la publication d'un rapport par le gouvernement dans un délai de deux ans, mais ils ont jugé que ce texte n'était "pas le meilleur outil" pour y faire face, renvoyant donc au prochain projet de loi Santé. Chaynesse Khirouni (PS), rappelant qu'un rapport "de grande qualité" du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a déjà été publié en 2014, a jugé qu'"il n'est plus temps de publier des rapports mais d'agir".

De son côté, le gouvernement aussi s'est engagé à bouger sur cette pathologie encore sous-diagnostiquée. La secrétaire d'Etat aux personnes âgées Laurence Rossignol (photo) s'est réjouie d'un débat dans l'hémicycle qui a offert "l'occasion d'informer, de sensibiliser nos concitoyens", mais n'a pas soutenu le texte, citant "de nombreuses actions en cours et d'autres prochainement engagées par le gouvernement à la suite des recommandations du HCSP". Le gouvernement souhaite faire "réaliser des études cliniques", "épidémiologiques" et "sociologiques" notamment, a-t-elle assuré, promettant la saisine "avant l'été" des acteurs de la recherche. "Nous engageons une réflexion pour renforcer les outils de communication auprès de la population et des professionnels de santé (...) et pour évaluer les performances des tests de dépistage commercialisés", a-t-elle aussi déclaré sur ce sujet polémique.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add

Le retard de paiement du forfait médecin traitant agace la profession

Les généralistes n'ont pas encore touché le Forfait médecin traitant (FMT) au titre du dernier trimestre 2017. Les médecins, qui devaient recevoir le paiement avant le 15 février, n'ont toujours...Commenter

À droite aussi, on veut en finir avec le tout paiement à l'acte

Valérie Pécresse

Valérie Pécresse bientôt aux commandes de l’ARS Île-de-France ? Dans le premier cahier de propositions de « Libres ! », mouvement politique... 4

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... 9

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir