Ebola : résultats concluants de l’essai clinique de l’Inserm sur l’antiviral japonais en Guinée

Ebola : résultats concluants de l’essai clinique de l’Inserm sur l’antiviral japonais en Guinée

06.02.2015
  • Ebola : résultats concluants de l’essai clinique de l’Inserm sur l’antiviral japonais en Guinée - 1

    Ebola : résultats concluants de l’essai clinique de l’Inserm sur l’antiviral japonais en Guinée

Un traitement contre Ebola expérimenté dans un essai clinique en Guinée soulevait cette fin de semaine l'espoir de parvenir enfin à un médicament efficace contre le virus. Les essais du traitement antiviral japonais favipiravir (Avigan) produit par une filiale de Fujifilm sont plutôt positifs, a annoncé l'Inserm, qui supervise l'essai clinique. L'essai a été conduit en partenariat avec des chercheurs et les autorités de Guinée, MSF, l'ONG Alima et la Croix-Rouge française. Il a débuté le 17 décembre 2014 dans le centre de traitement de MSF à Guéckédou (sud de la Guinée).

"Les résultats obtenus sont encourageants. Ils montrent une réduction du nombre de décès chez les adultes et adolescents ayant une faible multiplication du virus. "La guérison est accélérée", a informé la présidence française après la présentation mercredi de ces résultats préliminaires au chef de l'Etat François Hollande.

Le président de l'Inserm Yves Lévy et Jean-François Delfraissy, coordinateur français de la lutte contre Ebola, sont arrivés jeudi soir en Guinée pour discuter de ces résultats avec le président Alpha Condé, qui devait les recevoir vendredi.

Avant cet essai, ce traitement qui dispose déjà d'une autorisation de commercialisation au Japon pour combattre certaines formes de grippe, s'était montré efficace contre Ebola mais seulement sur des animaux. Plus récemment, il a été utilisé comme traitement d'urgence pour des soignants contaminés, en particulier la jeune infirmière de MSF rapatriée et soignée avec succès en France à l'automne 2014. Ces résutlats sont d’autant plus intéressants qu’il s'agit du seul traitement potentiel contre Ebola susceptible d'être rapidement produit, facile à utiliser, car en comprimés. Le groupe japonais assurait, fin 2014, disposer de "réserves suffisantes pour plus de 20.000 personnes".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...4

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir