Tiers payant, accès aux soins - Une (petite) place pour les blouses blanches dans la conférence de presse de Hollande

Tiers payant, accès aux soinsUne (petite) place pour les blouses blanches dans la conférence de presse de Hollande

05.02.2015
  • Une (petite) place pour les blouses blanches dans la conférence de presse de Hollande  - 1

François Hollande tenait ce jeudi matin la cinquième conférence de presse de son quinquennat. Il a surtout été question des évènements de janvier et d’économie, mais le président de la République a aussi réitéré ses assurances sur le tiers payant. François Hollande l’a redit : " Le tiers payant (généralisé) ne sera mis en place que si un mécanisme simple de paiement est possible pour les professionnels de santé ". Pour autant, le président a rappelé son attachement à la mesure qui fait partie de ses promesses de campagne et qui doit " permettre que l'accès aux soins soit garanti sans que les professionnels de santé aient à s'en inquiéter".

Déjà début janvier, lors de son interview sur France Inter, le président avait voulu donner des assurances aux blouses blanches : "Je comprends les médecins qui disent qu'il ne faut pas que ce soit compliqué. C'est toujours la même chose, il ne faut pas que ce soit compliqué et il ne faut pas qu'on soit remboursé à la Saint-Glinglin. Ils ont parfaitement raison les médecins, il faut qu'on puisse être capables d'être beaucoup plus simples, beaucoup plus efficaces, mais c'est quand même une avancée"

En cette période conflictuelle avec les médecins, le président est revenue ensuite une deuxième fois sur la thématique santé. Mais de façon plus allusive. Interrogé pour savoir s’il serait un président de gauche jusqu’à la fin, François Hollande a répondu qu’il s’efforcerait d’agir, pendant les deux ans restant, sur de grands sujets « de l'égalité, de la justice », parmi lesquels : « la capacité à avoir une meilleure santé » et « permettre que l'accès aux soins soit garanti ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 4 Commentaires
 
GILLES B Médecin ou Interne 07.02.2015 à 13h52

Il s'agit tout simplement du TIERS PERDANT...MUTUALISE...mon cher Jean Marc car le tiers perdu ..ne le sera pas pour tout le monde...!! les mutuellles attendent le festin...Trêve de plaisanterie...on Lire la suite

Répondre
 
Philippe D Médecin ou Interne 05.02.2015 à 23h45

Réjouissez vous, vous aviez voté pour lui......!

Répondre
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 05.02.2015 à 19h49

Merci pour les manipulations! Déplacer le problème uniquement sur les remboursements élimine ceux de la gratuité inflationniste et de la virtualité. Nos actes ne sont pas virtuels mais bien réels. Ce Lire la suite

Répondre
 
JEAN MARC W Médecin ou Interne 05.02.2015 à 18h58

Ils veulent nous assujettirent au tiers payant, faire une loi qu'ils veulent faire passer en force, mais ils ne se sont pas poser la question de savoir quel mécanisme mettre en place pour que l'on Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... Commenter

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir