Inquiétude autour de la recrudescence de la rougeole aux Etats-Unis

Inquiétude autour de la recrudescence de la rougeole aux Etats-Unis

04.02.2015
  • Inquiétude autour de la recrudescence de la rougeole aux Etats-Unis - 1

    Inquiétude autour de la recrudescence de la rougeole aux Etats-Unis

La rougeole refait son apparition aux Etats-Unis. La maladie, censée y être éradiquée depuis 2000, est réapparue en décembre en Californie. Et depuis, 102 cas de rougeole ont été recensés dans 14 Etats américains, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) fin janvier. Les CDC ont précisé que la plupart des malades n'avaient pas été vaccinés. "Nous sommes très inquiets du nombre croissant de personnes qui pourraient être infectées par le virus de la rougeole et de la possibilité d'une importante épidémie dans le pays", a déclaré ce week-end le directeur des CDC, le Dr Tom Frieden, insistant pour que tous les parents fassent vacciner leurs enfants. Les Etats-Unis ont enregistré 644 cas de rougeole dans le pays en 2014, un nombre sans précédent depuis 2000. Il y avait eu 173 cas en 2013, et une petite soixantaine par an dans les années précédentes.

Le retour en force de cette infection aux Etats-Unis coïncide avec la tendance de certains parents de refuser de faire vacciner leurs enfants car ils craignent que le triple-vaccin (rougeole, oreillons et rubéole) ne soit responsable de l'augmentation des cas d'autisme. Cette controverse remonte à la publication d'un article biaisé dans la très sérieuse revue médicale britannique le Lancet en 1998, qui ne s'est rétractée sur le sujet qu'en 2010. Et même si de nombreuses études scientifiques ont clairement démenti tout lien avec l'autisme ou tout autre risque sanitaire, la crainte demeure chez certains parents. D'autres refusent la vaccination pour des raisons religieuses ou politiques. Cette situation explique que le taux de vaccination contre la rougeole aux Etats-Unis ne dépasse pas 92%. Le débat agite même la sphère politique. Le président Barack Obama a fait peser toute son autorité dimanche pour convaincre les parents sceptiques d'ignorer ces croyances infondées."Je sais qu'il y a des familles qui sont parfois inquiètes des effets de la vaccination mais vous devez savoir que la science est vraiment indiscutable", a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision NBC.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir