Jugement en septembre pour l’octogénaire qui avait aidé sa femme à se suicider

Jugement en septembre pour l’octogénaire qui avait aidé sa femme à se suicider

03.02.2015

L’octogénaire poursuivi pour avoir aidé son épouse à mettre fin à ses jours, en 2011 passera finalement en jugement le 22 septembre 2015, devant le Tribunal correctionnel de Saint-Etienne. La question prioritaire de constitutionnalité soulevée par son avocat ayant été rejetée par le tribunal. Selon ce dernier, qui milite pour le droit au suicide assisté, le vieil homme "sera présent à cette prochaine audience, sauf si son état de santé ne le lui permet pas".

Jean Mercier, opéré d'un cancer de la prostate et atteint de la maladie de Parkinson est devenu un militant actif de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD, pro-euthanasie : "je suis de plus en plus malade, je me fiche de ce qui peut m'arriver, je suis serein, mon cas importe peu (...) j'aimerais mieux ne pas avoir de sursis et que ça fasse un foin tel que nos gouvernants s'attaquent à cette question avec sérieux et compétence".Atteinte de dépression depuis plusieurs années, l'épouse de Jean Mercier avait déjà effectué plusieurs tentatives de suicide. Jusqu'au 10 novembre 2011, jour où son mari accepta de l'aider à décapsuler une quantité importante de médicaments et de lui apporter un verre d'eau, pour qu'elle les avale, attendant qu'elle soit décédée pour appeler un médecin.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 4 Commentaires
 
Evelyne C Médecin ou Interne 03.02.2015 à 20h24

Les juges, les lois et ceux qui les pondent sont-ils à la hauteur de ce que la souffrance impose à l'être pour en arriver à assister l'autre afin de le délivrer de l'insupportable ?
Ces sujets sont Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 03.02.2015 à 19h54

MERCI MONSIEUR, JE SOUHAITE QUE VOUS TROUVIEZ ASSEZ DE RESISTANCE (?) POUR ETRE PRESENT A CE PROCES, QUI AU DELA DE LA SENTENCE VOUS HONORE

Répondre
 
MARC M Médecin ou Interne 03.02.2015 à 19h51

Nous ne pouvons pas lui foutre la paix ? Dans la même situation je ferai la même chose. Quant à la prise en considération de ce problème par les politiques, ce n'est pas pour demain et l'hypocrisie Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 05.02.2015 à 21h49

à marc m : vous avez raison, l'hpocrisie et la connerie , n'ont pas de limites, triste constatation..................

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir