Jogging et santé : maximum 3 heures par semaine

Jogging et santé : maximum 3 heures par semaine

03.02.2015
  • Jogging et santé : maximum 3 heures par semaine - 1

Faire du jogging à dose modérée semble être le meilleur moyen de vivre plus longtemps, confirme une étude de chercheurs danois publiée lundi aux Etats-Unis. Cette recherche a porté sur 5.048 participants en bonne santé à Copenhague parmi lesquels les auteurs ont identifié et suivi pendant douze ans 1.098 joggeurs et 413 personnes sédentaires. Les chercheurs ont constaté que ceux qui couraient le plus avaient quasiment la même probabilité de décéder que les sédentaires. Au contraire, les participants qui faisaient du jogging de façon plus modérée -une heure à 2,4 heures hebdomadaires, trois maximum- avaient le plus faible taux de mortalité.

Généralement les "joggeurs" étaient plus jeunes, avaient une tension artérielle et un indice de masse corporelle plus faibles. Ce groupe comptait également beaucoup moins de fumeurs et de diabétiques. "Faire cet exercice soutenu pendant des décennies peut présenter des risques pour la santé particulièrement pour le système cardiovasculaire", met en garde le Dr Peter Schnohr de l'Hôpital Frederiksberg de Copenhague, principal auteur de ces travaux parus dans le Journal of the American College of Cardiology. "Il faut souligner que le rythme du jogging à faible allure correspond à un exercice intense et que le fait de faire du jogging de façon soutenue revient à faire de l'exercice de façon très vigoureuse", explique-t-il.

Les résultats de cette étude confortent ceux de recherches précédentes dans lesquelles les scientifiques ont découvert que l'exercice trop intense peut être plus néfaste que bénéfique. "Tous ces travaux montrant une corrélation entre une certaine intensité de jogging et la mortalité suggèrent qu'il pourrait y avoir une dose d'exercice optimale pour la santé", relève le Dr Schnohr.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 05.02.2015 à 20h47

eh ben , moi je jardine à temps plein, je n'aime pas courrir , mais le chant des oiseaux me rend heureux , qui y't il ? comme plus grand bonheur ,de plus je chasse la taupe et c'est un sacré jogging Lire la suite

Répondre
 
YVES M Médecin ou Interne 04.02.2015 à 08h43

A les études et les normes qui en découlent ...!!! finalement il faut tout vivre mais avec modération ,je crois que cela fait + de 2000 ans que les philosophes le disaient déjà. Mais là c'est validé Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir