La campagne d’un médecin en phase terminale pour plus d’humanité avec les patients

La campagne d’un médecin en phase terminale pour plus d’humanité avec les patients

02.02.2015
  • La campagne d’un médecin en phase terminale pour plus d’humanité avec les patients - 1

    La campagne d’un médecin en phase terminale pour plus d’humanité avec les patients

Kate Granger est une jeune médecin de 31 ans, mais c’est son passage du côté des patients qui l’a incité à agir. En phase terminale de cancer, elle était exaspérée qu’on se réfère à elle comme étant le " lit n°7 " et par le fait que le personnel soignant ne se présente par à l’heure des soins. Elle décide alors de lancer sur Twitter une campagne avec le mot-dièse omynameis (bonjour mon nom est). Le but est d’encourager le personnel soignant à traiter avec plus d’humanité les patients. "Le fait que les gens ne se présentent pas m'a vraiment fait me sentir comme étant juste un corps malade, pas une personne", a déclaré lundi sur la BBC la jeune femme atteinte d'un sarcome.

Cette campagne a rencontré un vif succès sur les réseaux sociaux, la jeune femme a notamment reçu le soutien de David Cameron. Le Premier ministre britannique a exprimé son soutien en saluant sur son compte officiel Twitter les efforts de la jeune femme en faveur de soins plus humains.

Le ministre de la santé Jeremy Hunt a quant à lui qualifié 'd'exemplaire" son initiative, saluée par près de 400.000 soignants et personnels du service public de santé.

Diagnostiquée en 2011 lors de vacances aux Etats-Unis, Kate Granger s’apprête à démarrer un nouveau cycle de chimiothérapie. "Mon cancer a été diagnostiqué il y a trois ans et malheureusement je ne vais pas aller mieux" a-t-elle déclaré. "J'espère vraiment que mon héritage apportera une pratique plus compatissante au cœur des soins pratiqués quotidiennement", a ajouté la jeune médecin. "Il s'agit d'établir un contact humain, de commencer une relation thérapeutique et de construire de la confiance"

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) se...21

Non la médecine libérale n'est pas morte : la Carmf réplique à Jean-Paul Delevoye

.

La Caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) n'a pas apprécié d'entendre Jean Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme... 2

La nomination au Conseil d'Etat du Pr Yves Lévy, époux d'Agnès Buzyn, fait polémique

.

Le Pr Yves Lévy, époux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, vient de quitter officiellement la présidence de l'Inserm. Le 12 octobre, il... 2

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir