Moustiques OGM contre la dengue en Floride: la FDA doit trancher

Moustiques OGM contre la dengue en Floride: la FDA doit trancher

01.02.2015
  • Moustiques OGM contre la dengue en Floride: la FDA doit trancher - 1

    Moustiques OGM contre la dengue en Floride: la FDA doit trancher

Les moustiques génétiquement modifiés d’Oxitec n’attendent que le feu vert de la Food Drug Administration (FDA) pour être lachés dans le sud de la Floride. La firme britannique se fait fort de réduire ainsi la poulation d’Aedes aegypti, principal vecteur de la dengue et du virus chikungunya. Les mâles ont été génétiquement modifiés en laboratoire pour rendre impossible la survie de leur progéniture. "Les moustiques mâles qui seront lâchés et leur progéniture mourront et ne subsisteront pas dans l'environnement", assure Oxitec, décrivant cette approche "comme une nouvelle arme contre ces insectes.

Si l'Agence américaine des médicaments s’y montre favorable, Oxitec pourrait commencer à libérer ces moustiques OGM dans la nature au cours des prochains mois à raison de plusieurs fois par semaine. Des essais effectués, au Brésil notamment, ont montré une réduction de plus de 90% des populations de moustiques, selon Oxitec. Sur la base de ces résultats, le Bureau de contrôle des moustiques de l'Archipel des Keys de Floride (photo) a accepté de travailler avec Oxitec qui y a construit un laboratoire d'élevage de moustiques OGM.

Mais c’est sans compter sur les opposants au projet, résidents de l'Etat, inquiets de l'impact sur l'environnement. Plus de 145.000 personnes ont à ce jour signé une pétition pressant les autorités de s'opposer à ce que l'Etat devienne "un lieu d'expérimentation avec ces insectes mutants". Les opposants à ce projet mettent en avant leurs inquiétudes pour l'environnement et surtout l'impact potentiel sur les humains et d'autres espèces animales. Ils s'interrogent sur le fait qu'il n'y ait pas un groupe d'experts indépendants qui examine les recherches sur les moustiques OGM de la firme britannique. En outre, ils font valoir qu'il n'y a pas eu de cas de dengue dans l’Archipel depuis des années, ce qui montre l'efficacité des méthodes actuelles de contrôle des populations de moustiques. La dengue et le chikungunya sont de plus en plus présents sur le continent américain.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...4

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir