Le Foll veut réduire de moitié les pesticides dans l’agriculture en 2025

Le Foll veut réduire de moitié les pesticides dans l’agriculture en 2025

31.01.2015
  • Le Foll veut réduire de moitié les pesticides dans l’agriculture en 2025-1

    Le Foll veut réduire de moitié les pesticides dans l’agriculture en 2025

"On va fixer l'objectif d'une baisse de 50% en 2025, avec un palier intermédiaire de 25% en 2020". Stéphane Le Foll a annoncé vendredi ses objectifs de réduction des pesticides dans l’agriculture. Dans un entretien à Libération, le ministre de l'agriculture présente une nouvelle méthode reposant sur la recherche et l'innovation qui revient en fait à repousser l'objectif d'une réduction de 50% des pesticides de 2018 à 2025. A l'issue du Grenelle de l'environnement en 2008, la précédente majorité avait lancé son plan Ecophyto dont l'ambition était de réduire "si possible" de 50% l'usage des pesticides d'ici à 2018. Mais ce plan est loin d'y être parvenu puisque l'utilisation de produits chimiques en agriculture a au contraire progressé de 5% entre 2009 et 2013 !

Cette fois, le gouvernement -déjà sensibilisé à la question de la protection du public- entend appliquer une autre méthode à destination des agriculteurs. Stéphane Le Foll mise sur l'agroécologie, comme la rotation des cultures qui permet de lutter contre l'érosion des sols et les maladies. Il souhaite également développer les alternatives naturelles aux pesticides, le "biocontrôle". Ce peut être un insecte (le trichogramme par exemple) qui piège un insecte ravageur (comme la pyrale du maïs), ou d'utiliser une algue (telle que la laminarine) pour stimuler les défenses des pommiers et ainsi leur permettre de résister à la tavelure. Autre levier d'action: l'innovation autour des machines agricoles avec l'utilisation de services cartographiques, ou de pulvérisateurs de précision pour optimiser l'utilisation de pesticides. Par ailleurs, le ministre ouvre la voie à un système de pénalités financières, dans un premier temps et de façon expérimentale à l'intention des distributeurs.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...3

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir