Selon l’UFC-Que Choisir, les médecins prescrivent trop aux personnes âgées

Selon l’UFC-Que Choisir, les médecins prescrivent trop aux personnes âgées

28.01.2015
  • Selon l’UFC-Que Choisir, les médecins prescrivent trop aux personnes âgées - 1

L'association UFC-Que Choisir s'est inquiétée mercredi des fortes quantités de médicaments prescrites aux personnes âgées et des effets "potentiellement dangereux" d'ordonnances "inappropriées". Dans une enquête publiée mercredi, l'association a analysé près de 350 ordonnances contenant au moins 5 lignes de prescription (médicaments et autres dispositifs, comme les appareils pour mesurer le diabète), à destination de patients d'au moins 75 ans. En moyenne, "les ordonnances collectées contenaient 8,6 médicaments, avec un maximum de 21 médicaments pour une seule personne", relève l'UFC-Que Choisir. Parmi elles, "près de quatre sur dix sont potentiellement dangereuses pour les patients âgés", c'est-à-dire qu'elles contiennent au moins un médicament "potentiellement inapproprié" aux personnes âgées, s'alarme l'UFC. Ainsi, les somnifères et tranquillisants retrouvés dans une ordonnance sur quatre, exposent à des "risques de somnolence, des troubles de la mémoire,(...) et des chutes", souligne l'enquête. Jamais à court de propositions, l'UFC demande ainsi que la "déprescription" soit "incluse dans les critères de la ROSP des médecins, et que la Haute autorité de santé fasse de ce sujet une priorité de travail".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 5 Commentaires
 
ERIC B Médecin ou Interne 28.01.2015 à 22h30

J'allège les ordonnances de nos ainés, et je transfert les doléances vers que choisir, puisque cette revue semble plus au fait de la prescription que les médecins. Mais qu'elle ne s'inquiète pas, Lire la suite

Répondre
 
Francois-Marie P Médecin ou Interne 28.01.2015 à 20h53

Qu'UFC-Que choisir m'explique aussi péremptoirement quelle(s) classe(s) thérapeutique(s) il sied de biffer sur l'ordonnance d'un géronte, par malheur simultanément diabétique, constipé, hypertendu, Lire la suite

Répondre
 
Pierre A Médecin ou Interne 28.01.2015 à 20h38

Prescrire trop, sans doute, mais quand elles n'acceptent pas les dégâts dus à l'âge, que faire?

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 28.01.2015 à 19h55

Cela me rappelle quand "Que choisir" analysait des poulets : un était parfait, l'autre mauvais, alors qu'ils sortaient de la même chaîne d’abattage et d’étiquetage, avec une fois une marque et Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 28.01.2015 à 19h39

"Déprescription" soit "incluse dans les critères de la ROSP des médecins"... Excellente idée, les bons élèves aux ordonnances minimaliste ne pourront pas progresser et ne toucheront rien !

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir