"Hippocrate aux enfers", polémique entre Cymes et l’Université de Strasbourg

"Hippocrate aux enfers", polémique entre Cymes et l’Université de Strasbourg

28.01.2015
  • "Hippocrate aux enfers", polémique entre Cymes et l’Université de Strasbourg - 1

    "Hippocrate aux enfers", polémique entre Cymes et l’Université de Strasbourg

"Hippocrate aux enfers", le dernier livre de Michel Cymes fait polémique. L'Université de Strasbourg, se défend des accusations de posséder encore dans ses murs des restes de victimes juives du nazisme, comme l’écrit le chroniqueur. Dans ce livre consacré aux médecins des camps de concentration, celui-ci soutient que la faculté abriterait encore aujourd'hui des coupes anatomiques constituées à l'époque nazie, provenant de certaines des 86 victimes juives du médecin nazi August Hirt qui officiait durant l'Occupation à l'Institut d'anatomie de Strasbourg. Après la découverte d'une partie de ces restes en décembre 1944, ceux-ci ont été "enterrés au cimetière juif de Cronenbourg, à l'endroit où fut apposée il y a quelques années la stèle qui porte le nom des 86 victimes", a indiqué l'université dans un communiqué. "Depuis septembre 1945, il n'y a donc plus aucune de ces parties de corps à l'Institut d'anatomie et à l'Université de Strasbourg", a-t-elle ajouté.

Dans son livre, Michel Cymes s'appuie sur les propos d'un médecin strasbourgeois, le psychiatre Georges Federmann, président du cercle Menachem Taffel qui oeuvre pour la mémoire des 86 victimes juives du nazisme déportées à Auschwitz et gazées au camp alsacien du Struthof, et dont les corps furent ensuite transférés à l'institut d'anatomie. Le médecin, qui n'est pas cité directement dans le livre, estime avoir été "trahi" par l'animateur dans la retranscription de ses propos.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Oustric

Et si la future 4 e année de DES préparait l'installation ? le projet d'un généraliste contre les déserts

La désertification médicale est-elle une fatalité ? Même si la situation démographique est loin d'être réjouissante, le Pr Stéphane Oustric, nouveau président du Conseil départemental de Haute...4

NASH : beaucoup de molécules en développement mais les hépatologues restent prudents

stétose hépatique

Très peu connue il y a à peine 10 ans, la NASH (ou stéato-hépatite non alcoolique) bénéficiera-t-elle bientôt de traitements médicamenteux... Commenter

Protection solaire : les Français mal informés et très négligeants

Expo solaire

Il y a encore du boulot ! En termes d'information, d'importants progrès doivent être menés pour que les Français aient un avis plus juste... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme : la mise à jour des vaccins courants est au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir