Les internes de l’ISNI appellent leurs ainés à manifester avec eux le 15 mars

Les internes de l’ISNI appellent leurs ainés à manifester avec eux le 15 mars

26.01.2015

Le syndicat d’internes Isni, et le syndicat des chefs de cliniques assistants ISNCCA ont appelé lundi les médecins à une manifestation nationale le 15 mars, afin de dénoncer le projet de loi santé. L'Isni (Syndicat national des internes) et l'ISNCCA (Syndicat national des chefs de clinique assistants des hôpitaux de ville de faculté) "émettent de sérieux doutes quant à la possibilité de faire inscrire leurs revendications dans le texte de loi", écrivent les deux syndicats dans un communiqué commun.

La présidente de l'Isni, Mélanie Marquet, reçue lundi matin par la ministre de la Santé Marisol Touraine, a indiqué que cet appel était maintenu car "pour l'instant on n'a aucune promesse concrète, rien d'écrit, on n'a pas d'avancée majeure sur nos revendications et nos propositions". Parmi les revendications des deux syndicats figure le retrait du projet de généralisation du tiers payant, qui selon eux n'a pour but que de "permettre un désengagement invisible de l'assurance maladie au profit des assurances privées". La ministre a, selon Mme Marquet, "accepté de réfléchir" aux manières de prévenir ce risque, mais "sans engagement fort". Les syndicats d’internes demandent aussi à ce que soit "retiré tout mécanisme visant à donner aux ARS les pleins pouvoirs dans les autorisations et renouvellement d'activité" et entravant la liberté d'installation des jeunes médecins. L'Isni avait annoncé la semaine dernière le dépôt d'un préavis de grève illimitée à compter du 29 janvier pour dénoncer le "mépris" du gouvernement envers les jeunes médecins, "grands oubliés" du projet de loi santé.

Dans un communiqué paru lundi en fin d’après-midi, la CSMF s’est ralliée à cette manifestation. A commencer par les spécialistes de la CSMF. L’UMESPE annonce qu’elle sera le 15 mars "aux côtés des jeunes dans une manifestation unitaire". Le syndicat de Patrick Gasser appelle "tous les médecins spécialistes libéraux à se mobiliser, à participer activement à la préparation de cette manifestation du 15 mars à Paris pour dénoncer cette loi destructrice des fondements de la médecine libérale."

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
PNNS

Le bio, les fruits à coques, les légumes secs entrent dans la nouvelle recette du PNNS

Depuis la création des premiers « repères nutritionnels » en 2001, les connaissances sur l’alimentation et l’activité physique ont évolué. À la suite des avis récents de l’Agence nationale de...1

La vaccination antigrippale en pharmacie sera bien étendue à toute la France en 2019

.

Les personnes pour qui la vaccination contre la grippe est recommandée pourront se faire vacciner dans toutes les pharmacies de France dès... 3

Coercition : Agnès Buzyn défend une réforme structurelle plutôt que la contrainte

Agnès Buzyn

Les cahiers de doléances, mis en place dans le cadre du Grand débat, font ressortir un constat clair : les Français considèrent que la... 3

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir