Près de deux Français sur dix disent avoir renoncé à consulter leur généraliste en 2014

Près de deux Français sur dix disent avoir renoncé à consulter leur généraliste en 2014

22.01.2015
  • Près de deux Français sur dix disent avoir renoncé à consulter leur généraliste en 2014 - 1

    Près de deux Français sur dix disent avoir renoncé à consulter leur généraliste en 2014

En matière d’accès aux soins, les études se suivent... et se ressemblent. Mais la dernière en date a de quoi inquiéter sur le renoncement aux soins. Le baromètre opinion Way pour Sofinco, six Français sur dix ont déjà remis à plus tard ou renoncé à une dépense de santé en raison de son coût. Et s’agissant d’une consultation chez les généralistes, 18 % disent y avoir renoncé en 2014. Depuis 3 ans, cette proportion n’a cessé de progresser, selon le baromètre, passant de 15 % à 18 %.

Au chapitre des habitudes en matière de santé, 17 % de français déclarent avoir privilégié les soins médicaux à l’hôpital plutôt que chez un médecin de cabinet. Et 16 % disent avoir changé (ou pensé changer) de médecin pour en choisir un aux honoraires moins élevés. Des pratiques en légère diminutions puisqu’en 2012, ils étaient près de deux sur dix à répondre positivement à ces assertions.

Quant au reste à charge, chaque Français l’estime en moyenne à 518 euros pour 2014. Une somme en nette diminution depuis trois ans puisqu’elle était estimée à 570 euros, en 2012.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

La télémédecine pourrait réduire significativement les dépenses de santé, selon une étude

La télémédecine est souvent présentée comme une solution aux déserts médicaux mais permettra-t-elle aussi de faire des économies sur les dépenses de santé ? L'Association des laboratoires japonais...3

Dépistage des cancers cutanés : le seul examen visuel ne suffit pas

Mélanome malin

À l’heure où s’ouvre à Paris le congrès annuel de la société française de dermatologie, cette revue Cochrane tombe à pic. Selon la conclusio... Commenter

Après l'enquête ‘Implant Files’, les industriels répondent

Radiographie du thorax d'un homme atteint de cardiomégalie montrant un pacemaker ou stimulateur cardiaque

Suite à l’enquête journalistique internationale « Implant Files » dénonçant les défauts d’évaluation, de surveillance et de traçabilité des... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir