Livres - Tabac : Le petit théâtre du Dr Bouvier pour parler aux ados accrocs

Livres Tabac : Le petit théâtre du Dr Bouvier pour parler aux ados accrocs

17.01.2015
  • Livres  - Tabac : Le petit théâtre du Dr Bouvier pour parler aux ados accrocs-1

    Tabac : Le petit théâtre du Dr Bouvier pour parler aux ados accrocs

« Quand on leur fait la leçon cela ne marche pas ». Alors pour « parler » aux jeunes des risques du tabac, le Dr Gérard Bouvier, médecin généraliste à la retraite depuis 2009, s’est lancé dans l’écriture d’une pièce de théâtre à destination des adolescents appelée « Kimberley, bientôt seize et accro ! ». L’idée lui est venue il y a trois ans. Diplômé en tabacologie de l’université de Lyon, ce jurassien – il a exercé pendant 35 ans la médecine générale en zone semi-rurale à Montmorot (Jura) – sait de quoi il parle. Cela fait presque vingt ans qu’il « prêche la bonne parole » dans les écoles et lycées de sa région. « Je leur apprends à dire non et à trouver les réponses qui vont avec, car souvent le jeune se voit dans l’obligation de se justifier lorsqu’il refuse ».

C'est donc sa longue expérience qui a amené Gérard Bouvier à écrire cette pièce en un acteJ'ai longtemps répété des messages de prévention dans les lycées et collèges du jura. J'ai longtemps cru que c'était la répétition des messages qui ferait leur force. Or par leur nature même, ces messages sont difficiles à répéter devant nos collégiens et lycéens, très vite lassés par ces incitations à la sagesse et ces mises en garde redondantes. Il m'est alors apparu qu'il fallait inventer un nouveau procédé moins répétitif, mais plus pertinent pour les interpeller.» De là est née cette pièce de théatre décontractée, dont on pourrait dire -sans jeu de mots- qu'elle ne se la joue pas. L'auteur se met en scène dans la peau d'un médecin d'une ligne d'information sur le tabac. A l'autre bout du fil, une gamine de 16 ans, bien de son temps, donc plutôt banlieue et plutôt délurée , et qui fume son paquet par jour.

Leur dialogue mènera la jeune patiente d'une motivation un peu vaguefaut absolument qu'j'arrête, ça me coûte un bras. C'est la dèche à l'arrivée !») à une prise de conscience aigue des dangers du tabac («Merde de l'arsenic ! C'est qui le gros parano qu'a foutu de l'arsenic. Mais Docteur, c'est du poison l'arsenic !»). La pièce est évidemment un prétexte pour passer en revue tout ce que la clop fait de mal et mettre en évidence au passage la stratégie des industriels du tabac. Test de Fagerström, mises en garde, conseils pour arrêter... L'appel téléphonique se clôt sur une résolution en forme de pari : "putain, pourvu qu'j''y arrive !"

Le petit livret de Gérard Bouvier emploie un ton léger et un langage "wesh" pour mieux toucher les jeunes. Au-delà du tabac, il en dit long sur la difficulté pour le praticien de se mettre au diapason en dépassant le décalage culturel. Pour donner le change, dans la deuxième partie du livre, le généraliste en profite tout de même pour délivrer quelques messages et conseils sanitaires : histoire de «sauver la face et montrer que je pouvais aussi être sérieux», explique le médecin. L'auteur a envoyé son ouvrage à la ministre de la Santé. Et surtout, il espère que les ados se l'approprieront et joueront la pièce dans leur club de théâtre.
 

"Kimberley, bientôt seize et accroc !"  Morceaux choisis :

Kimberley Froment, l’héroïne de la pièce est une fumeuse de 16 ans et elle appelle un numéro vert pour avoir des informations sur le tabac. C'est le Dr Gérard Manvussat, qui décroche.

Extrait 1 : la prise de contact
 

.

- Elle :Heu ! En fait je voulais te demander : ça risque quoi en gros si on fume, parce que moi je voudrais arrêter mais plus ou moins j’y arrive pas, alors je voulais savoir si ça vaut vraiment le coup que je me pète le fion, si c’est pour pas y arriver en fin de compte... En plus j’ai l’air d’une conne quand j’y arrive pas !

- Le médecin: Bien sûr que ça vaut le coup ! Vous n’imaginez pas tous les bénéfices que vous allez tirer de l’arrêt de cette intoxication chronique. Et très vite ! Déjà vous ne tousserez plus le matin...

- Elle : Tant mieux parce que tous les matins je crache mes poumons à deux mètres ! ça commence à me pomper l’air !

- Le médecin : Votre haleine redeviendra fraîche...

- Elle : Hé toi ! T’essayes quand même pas de me faire croire que je pue de la gueule au téléphone là ?

- Le médecin :  Vous allez retrouver votre souffle...

- Elle : Ah ben tant mieux, parce que le sport c'est plus mon truc ! La loose. Je crois qu'ils profitent des vacances pour allonger la piscine !
 

Extrait 2 : la prise de poids
 

.

- Le médecin : Et pourquoi prendriez-vous 30 kilos en 3 mois ?

- Elle : Tiens pardi c’te blague : parce que Mélusine elle a pris 4 kg en un an en arrêtant de fumer. Alors elle a repris la clope, et ça lui a tellement pris la tête qu’elle en a encore pris trois de plus ! Donc elle a pris 10kg et elle fume deux fois plus ! ça donne envie ! C’est un vrai boudin de chez boudin. Son Tahiti Douche lui fait à peine une semaine.. Et Léa ! Bien pire ! Elle s’est fait plaquer 3 fois en 2 mois ! C’est devenu une vraie baleine ! Et une fois, purée ! T’aurais vu le gâchis, lourdée par un Italo pété de testostérone qu’était beau... ben comme un Italo ! Bodyduildé à mort mais pas Chocapic, carrément Schwarzy ! C’est trop injuste ! Un type qu’avait la super classe en plus : sapé en Burton of London ! Normal que ça la défonce Léa ! Elle dit que ça la gonfle affreux ! Mais je te jure que c’est pas des mythos de chouineuse : on dirait Moby Dick ! En plus gros !

Extrait 3 : le test de Fagerström

- Le médecin : Bon, et bien il nous reste à faire le total

- Elle : Alors, ça me fait combien ?

- Le médecin : Je trouve 8... C'est beaucoup !

- Elle : ça veut dire quoi ?

- Le médecin : ça veut dire que vous êtes dépendante à la cigarette et que vous allez devoir trouver en vous les ressources personnelles pour sortir de cette addiction très néfaste. Vous pouvez le faire ! Mais si vous n'y arrivez pas, il faudra vous faire aider. Par exemple en demandant l'aide d'un médecin...

- Elle : Comment ça un médecin ? Mais t'es toubib ou pas ?

- Le Médecin : Oui, bien sûr ! Mais je ne peux pas vous soigner par téléphone. Je ne peux que vous guider par mes conseils. Il va falloir consulter votre médecin traitant.

- Elle : C'est ça, le Jean-Jacques qu'est hyper pote avec ma mère ! Ah le plan ! Non mais je rêve ! Tu m'amuses depuis une heure avec ton soi-disant appel gratuit et fin de compte, il faut que j'aille balancer 23 euros au toubib à ma mère. Eh ben, elle est belle la médecine. Vivement le désert médical ! Toute façon, je vais te dire, j'y crois pas à ton test à la mord-moi-l'noeud.

"Kimberley, bientôt seize et accroc !". 147 p. Prix : 15 euros (+ 2,65 euros de frais d'envoi)

Pour contacter l’auteur : gerard.bouvier2@wanadoo.fr
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 1 Commentaire
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 17.01.2015 à 20h21

BRAVO !

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...4

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 39

Le gouvernement ne généralisera pas le tiers payant fin novembre

.

"Nous ne sommes pas prêts techniquement à l'étendre". Alors que la loi Santé votée sous le quinquennat Hollande prévoyait la généralisation... 1

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir