Si le Généraliste était paru en... 1914 - Le vaccin de la constipation

Si le Généraliste était paru en... 1914Le vaccin de la constipation

17.01.2015
  • Le vaccin de la constipation - 1

    Le vaccin de la constipation

Dans le British Medical Journal du 13 décembre 1913, nous relevons une allusion à un truc charlatanesque qui a occupé pendant quelques jours les colonnes de la Petite Gironde et de la Dépêche de Toulouse.

Il s’agit d’un Dr X... qui aurait découvert le vaccin de la constipation; guérison garantie par une injection. Ce que ne dit pas le journal anglais, c’est que l’ilustre inventeur de ce nouveau remède se vantait d’avoir refusé les présents des Compagnies fermières des eaux thermales qui, redoutant la concurrence lui avaient offert d’acheter son secret: nous avons vu cete insanité s’étaler à la troisième page de la Petite Gironde et de la Dépêche. Bref, le British Medical Journal emprunte au Journal du Lot la description de la réception enthousiaste faite à Toulouse à l’inventeur du nouveau sérum. Nous n’insisterons pas et ne reproduirons que les éloges prodigués à l’hôte momentané de Toulouse. Il faut relever que le Dr X... se vante de l’amitié de Wassermann et d’Ehrlich, et qu’il parait s’occuper surtout du traitment de la syphilis. Du reste, il guérit, à son dire, toutes les maladies des voies urinaires. Cela vous suffit, n’est-ce pas ?

Un joli mot pour terminer: « Qu’il est triste, dit l’émule d’Ehrlich et de Wassermann, de voir les gens assez fous pour consulter les charlatans. » Une perle.

Le British Medical Journal cite notre confrère, le Journal de Médecine de Bordeaux. Connaissant de longue date le rédacteur en chef, le professeur agrégé René Cruchet et sa campagne contre les charlatans, nous sommes certains qu’il a fait justice, dans ses colonnes, de l’individu qui a exploité la bonne ville de Bordeaux.

En Angleterre, quand un médecin commet des actes de ce genre, un jury médical apprécie les faits ; s’il y a lieu, le nom du coupable est radié des registres et on le suspend pendant un temps variable. En France, nous nous montrons singulièrement plus tolérants.

(La Gazette médicale, janvier 1914)
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir