Grève administrative : pour la CNAMTS la baisse de la télétransmission est modérée

Grève administrative : pour la CNAMTS la baisse de la télétransmission est modérée

15.01.2015
  • Grève administrative : pour la CNAMTS la baisse de la télétransmission est modérée - 1

    Grève administrative : pour la CNAMTS la baisse de la télétransmission est modérée

Une baisse de la télétransmission pas monstrueuse mais une baisse quand même... C’est ainsi que la CNAMTS résume les conséquences de la grève administrative ces derniers jours. L’Assurance maladie vient de transmettre les chiffres de la transmission des feuilles de soins électroniques pour la période du lundi 5 janvier au mardi 13 janvier inclus, soit pratiquement depuis le début de la grève administrative. Le nombre de FSE transmises sur ces 9 jours a donc enregistré « une baisse réelle mais modérée, de l’ordre de 11,8%, par rapport à la période équivalente en 2014, » souligne l’Assurance maladie. Selon la cnamts, 10 249 800 FSE auraient en effet été émises par les médecins libéraux sur cette période, contre 11 623 342 en 2014 et 11 502 003 en 2013.

Non seulement la Sécu suggère une mobilisation modérée des médecins libéraux, mais elle évoque aussi un relatif essouflement du mouverment. Les chiffres qu’elle délivre renvoient en effet à une baisse de la mobilisation d’une semaine sur l’autre. La baisse de 17,21% le lundi 5 janvier (rapporté au lundi 6 janvier 2014) n’est plus que de 6,59% le lundi 12 janvier 2015 (rapporté au lundi 13 janvier 2014). Le mardi 6 janvier la baisse était la plus importante avec -28,45%, mais une semaine après le 13 janvier elle est de -8,15%. « Au total, sur la dernière période de 7 jours, du mercredi 7 janvier au mardi 13 janvier 2015, la baisse n’est plus que de 8,7% par rapport à la même période en 2014. » souligne la CNAMTS.

Alors que les syndicats annonçaient une grève massivement suivie, les chiffres de l’Assurance maladie risquent d’occasionner une nouvelle polémique avec leurs représentants. Déjà en fin d’année, ils parlaient de manipulation lorsque la Sécu avait annoncé les chiffres d’une activité normale des généralistes pendant la période de grève.

Concernant les assurés, difficile pour l’instant de mesurer les conséquences, estime la cnamts qui s’estipme "pas en mesure aujourd’hui d’évaluer les causes de cette baisse ni les effets éventuels de report sur les flux de FSP, et donc l’impact potentiel sur les délais de traitement au détriment des assurés."

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

ROSP : Top départ pour votre déclaration, attention aux indicateurs modifiés

Pour les généralistes, l'heure est venue de remplir ses indicateurs de rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) clinique et du forfait structure pour 2018. Après les déboires de l'an...Commenter

Implants files, le manifeste de sept associations en faveur d'une AMM pour les dispositifs médicaux à risque

incontinence urinaire schéma pelvis

Dans le sillage de l’enquête Implants Files, sept associations de malades, d’usagers et médicales (AIDES, France Assos Santé, Ligue... Commenter

3 millions de DMP ouverts, plastronne l'Assurance maladie

DMP

Et si cette fois, c’était la bonne ? Cinq semaines après avoir relancé le dossier médical partagé (DMP), l’Assurance maladie a annoncé... Commenter

URGENCES EN DERMATOLOGIE Abonné

Dermatologie

On distingue plusieurs catégories d'urgence dermatologique. La première doit faire redouter le début d'une urgence vitale, souvent de... Commenter

PATHOLOGIES DU CUIR CHEVELU Abonné

Psoriasis

Les atteintes du cuir chevelu sont un motif de consultation récurrent. Elles altèrent la qualité de vie des patients. Il peut s’agir de... Commenter

A découvrir