En soins palliatifs, les demandes d’euthanasie sont exceptionnelles

En soins palliatifs, les demandes d’euthanasie sont exceptionnelles

14.01.2015
  • En soins palliatifs, les demandes d’euthanasie sont exceptionnelles - 1

    En soins palliatifs, les demandes d’euthanasie sont exceptionnelles

On savait déjà qu’euthanasie et soins palliatifs allaient rarement ensemble. Une toute récente étude confirme que, dans les centres dédiés à l’accompagnement des mourants, les demandes d’en finir sont exceptionnelles. C’est en tout cas vrai pour la Maison Médicale Jeanne Garnier à Paris (81 lits de soins palliatifs). Cette enquête montre que dans cet établisssement de référence en la matière -objet d’un film documentaire et visité en 2013 par la ministre de la Santé- , les demandes d'euthanasie en unité de soins palliatifs tournent autour des 3% des patients.

En effet, sur 2157 patients pris en charge dans cette unité de soins palliatifs (USP) et pris en compte dans cette étude, 55 ont demandé une seule fois "l'euthanasie" au cours de leurs séjours, 4 ont exprimé à plusieurs reprises une demande aux médecins pour les aider à en finir, "mais cette demande a disparu dans le temps grâce au soulagement des symptômes", selon les auteurs; et finalement, seules 2 personnes ont formulé de façon réitérée une demande jusqu'à leur décès.

L’étude, publiée ce mois-ci dans la revue internationale BMC palliative care, en conclut donc que "les demandes d'euthanasie « persistantes » en USP sont donc très exceptionnelles," puisqu’elle ne concernent que 0,3% des patients. "La grande majorité de ces demandes disparaissent au cours de la prise en charge des patients, ce qui témoigne de l'importance majeure des soins et de l'accompagnement," soulignent les auteurs de l’étude, Frédéric Guirimand, Etienne Dubois, Lucy Laporte, Jean-François Richard et Danièle Leboul.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 2

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir