En soins palliatifs, les demandes d’euthanasie sont exceptionnelles

En soins palliatifs, les demandes d’euthanasie sont exceptionnelles

14.01.2015
  • En soins palliatifs, les demandes d’euthanasie sont exceptionnelles - 1

On savait déjà qu’euthanasie et soins palliatifs allaient rarement ensemble. Une toute récente étude confirme que, dans les centres dédiés à l’accompagnement des mourants, les demandes d’en finir sont exceptionnelles. C’est en tout cas vrai pour la Maison Médicale Jeanne Garnier à Paris (81 lits de soins palliatifs). Cette enquête montre que dans cet établisssement de référence en la matière -objet d’un film documentaire et visité en 2013 par la ministre de la Santé- , les demandes d'euthanasie en unité de soins palliatifs tournent autour des 3% des patients.

En effet, sur 2157 patients pris en charge dans cette unité de soins palliatifs (USP) et pris en compte dans cette étude, 55 ont demandé une seule fois "l'euthanasie" au cours de leurs séjours, 4 ont exprimé à plusieurs reprises une demande aux médecins pour les aider à en finir, "mais cette demande a disparu dans le temps grâce au soulagement des symptômes", selon les auteurs; et finalement, seules 2 personnes ont formulé de façon réitérée une demande jusqu'à leur décès.

L’étude, publiée ce mois-ci dans la revue internationale BMC palliative care, en conclut donc que "les demandes d'euthanasie « persistantes » en USP sont donc très exceptionnelles," puisqu’elle ne concernent que 0,3% des patients. "La grande majorité de ces demandes disparaissent au cours de la prise en charge des patients, ce qui témoigne de l'importance majeure des soins et de l'accompagnement," soulignent les auteurs de l’étude, Frédéric Guirimand, Etienne Dubois, Lucy Laporte, Jean-François Richard et Danièle Leboul.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
Francois M Médecin ou Interne 15.01.2015 à 18h39

Une grosse lacune dans cette "étude": la sédation terminale est-elle considérée ou non comme une euthanasie?
J'ai perdu mon épouse il y a un mois en hospitalisation à domicile avec soins palliatifs. Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 14.01.2015 à 21h03

Mais quels sont les critères de cette étude ? Combien de patients avaient déposé leurs directives anticipées? Et combien ont été respectées ? Depuis l'affaire BONNEMAISON, tout le monde a peur d'être Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Baclofène

Sécurité du baclofène: l'étude Baclophone plutôt rassurante

Les études sur la sécurité du Baclofène se suivent et ne se ressemblent pas … Alors que début juillet l’étude en vie réelle menée conjointement par la CNAM et l’ANSM mettait en évidence « un profil...1

Le Français aime son généraliste, mais un peu moins que son voisin Allemand...

.

Les Français ont une excellente opinion de leurs médecins généralistes. La dernière enquête Odoxa le confirme : 81 % ont une assez bonne... Commenter

Santé des migrants : le comité d'éthique prend la défense de l'AME

CCNE

Le comité consultatif national d’éthique rendait lundi matin son avis sur la santé des migrants. Un avis qui rejoint les rapports récents... 1

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 1

A découvrir