Négociations : les syndicats posent leurs conditions à Marisol Touraine

Négociations : les syndicats posent leurs conditions à Marisol Touraine

12.01.2015
  • Négociations : les syndicats posent leurs conditions à Marisol Touraine-1

Le temps était davantage à la discussion qu’aux décisions, mais la rencontre entre Marisol Touraine et les neufs délégués du "Front Généraliste", qui a eu lieu ce lundi 12 janvier n’annonce pas de grands bouleversements dans la ligne de fermeté de la ministre.

La semaine dernière, MG France et la CSMF était ressortis déçus de leurs rencontres avec la ministre. Ce lundi matin, avec le climat n’a pas beaucoup changé. Il a été question notamment des groupes de travail, censés réamorcer le dialogue entre syndicats et ministère sur la loi de santé. Une discussion qui est intervenu après queeudi soir, les principaux syndicats se soientr éunis jeudi soir pour s’entendre sur la suite de la mobilisation.

« On s’est mis d’accord pour modifier les groupes de travail sur le contenu mais aussi sur l’organisation. On veut qu’il y ait une co-présidence entre un professionnel de santé et quelqu’un de l’administration pour chaque groupe de travail » explique Jean-Paul Hamon « Si elle refuse nos propositions sur les groupes de travail, nous n’y participerons pas » ajoute-t-il. Claude Leicher annonce lui avoir obtenu de cette discussion avec la ministre l’ajout d’un groupe de travail sur la question d’un problème généraliste : « Après avoir reconnu la dernière fois l’existence d’un problème éthique du médecin généraliste, Marisol Touraine est d’accord pour créer un groupe de travail pour discuter des mesures à mettre en place pour conforter les missions du généraliste » explique le président de MG France.

Du côté des autres sujets qui agitent les médecins généralistes, la ministre ne modifie pas sa ligne de conduite. Sur le C à 25 euros la réponse fut la même que la semaine dernière : il n’y a pas d’argent. « Elle nous a dit qu’elle avait déjà fait un effort avec la ROSP. Elle mélange une augmentation de rémunération pour un travail supplémentaire qu’on nous demande, et une vraie égalité tarifaire » souligne Claude Leicher. Même chose pour la filière universitaire, Marisol Touraine déplore un manque de moyen. «Par rapport à la stratégie nationale de santé on constate qu’elle n’a pas les moyens de son ambition » remarque le Dr Leicher. MG France a donc l’intention d’interpeller directement le premier ministre et le président sur ces sujets.

Au-delà des considérations financières, les syndicats s’exaspèrent de la rigidité de la ministre sur l’esprit même de la loi : «Marisol Touraine nous a quand même déclaré qu’elle avait fait une loi pour les patients et pas pour les professionnels de santé » s’irrite Jean-Paul Hamon.

En attendant des éventuelles annonces concernant les groupes de travail la semaine prochaine, les syndicats continuent donc leurs actions. Ils se sont tous mis d’accord pour poursuivre la grève administrative. Du côté de la FMF, la grève des gardes se poursuit également dans certains départements. « Nous avons un de nos adhérents des Pyrénées-Atlantiques qui vient de passer à 25 euros » confie Claude Leicher, « on est proche du krach »...

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 7 Commentaires
 
Pierre V Médecin ou Interne 13.01.2015 à 11h15

Groupe de travail = enfumage.
TPG: consultation faite = consultation payée. (On en est loin.)
C à 25 euro tout de suite: les spé en médecine G ont le titre et doivent avoir la même rémunération que Lire la suite

Répondre
 
Dr Benoît.R Médecin ou Interne 13.01.2015 à 07h51

Le C à 25 euros! Pouquoi les syndicats ne saisissent pas la HALDE afin de faire justice avec une équité tarifaire pour des qualifications et diplômes équivalents? qu'attendent-ils pour saisir aussi Lire la suite

Répondre
 
BRUNO L Médecin ou Interne 13.01.2015 à 14h38

pas con ........la proposition sur la HALDE........

Répondre
 
FRAN?OIS-MARIE T Médecin ou Interne 12.01.2015 à 23h28

"Une loi pour les patients..." Et ils feront comment les patients quand il n'y aura plus aucun médecin?

Répondre
 
GILBERT L Médecin ou Interne 12.01.2015 à 22h37

Il n'y a pas d'argent pour le C à 25 euros, mais il y a 40 euros à donner aux pharmaciens pour les consultations conseils auprès de l'asthmatique, il y a 20 euros à donner aux pharmaciens pour le Lire la suite

Répondre
 
YVES M Médecin ou Interne 13.01.2015 à 16h21

Tout à fait d'accord avec G .L et en poussant le raisonnement plus loin, de l'argent pour rémunérer les infirmières "cliniciennes" qui vont bientôt faire leur apparition (forcément on a formé plus Lire la suite

Répondre
 
dr no Médecin ou Interne 12.01.2015 à 22h10

un généraliste qui fait le c a 25 euros ..... et on est proche du krach????.........si ce n'était pas si triste on rigolerait .......un jour de fermeture de nouveau fin janvier Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...16

L’adalimumab dans l’uvéite de l’enfant Abonné

« L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est l’affection systémique pédiatrique la plus fréquemment associée à une uvéite non infectieuse ch... Commenter

Smith & nephew au service de la traumato et de la cicatrisation Abonné

Société internationale spécialisée dans les dispositifs médicaux de haute technologie, Smith... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir