Je suis Charlie : appels à manifester chez les médecins

Je suis Charlie : appels à manifester chez les médecins

10.01.2015
  • Je suis Charlie : appels à manifester chez les médecins-1

    Je suis Charlie : appels à manifester chez les médecins

Les attentats de cette semaine n’ont pas laissé indifférent le corps médical. Alors que les chirurgiens du Bloc ont décidé de suspendre leur grève et que d’autres syndicats ont reporté leur conférence de presse, un grand nombre d’organisations de médecins faisaient publiquement état de leur émotion. Les sites internet de MG France, de la CSMF, de la plupart des syndicats de praticiens hospitaliers ou de l’Ordre des médecinsarborant ainsi ostensiblement le sigle "Je suis Charlie" sur leur home page.

Dans un communiqué, le conseil national de l’ordre des médecins annonce que "pour faire face à la barbarie, à l’innommable, les représentants du Conseil national de l’Ordre seront présents à la grande marche républicaine organisée le dimanche 11 janvier." Le Cnom salue "le courage des professionnels de santé qui ont été impliqués dès les premières minutes, en milieu hostile, pour assister les victimes" et rend hommage à la psychiatre et psychanaliste Elsa Cayat -comme Patrick Pelloux, collaboratrice de Charlie Hebdo- qui a perdu la vie dans cet attentat.

De son côté la CSMF annonce qu’elle participera à la manifestation républicaine du dimanche 11 janvier 2015 et "appelle les médecins libéraux à se mobiliser à cette occasion dans tous les rassemblements organisés à Paris et dans toutes les villes de France. De son côté l’intersyndicale de PH Convergences-HP appelle aussi les médecins à s’y rendre.

Enfin, l’UNAPL que préside le généraliste Michel Chassang, appelle aussi les professions libérales à manifester. Une délégation de l’UNAPL, qu’il conduira participera à la Marche Républicaine organisée à Paris pour exprimer "son refus de la barbarie."

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Martin Winckler

Dans « l'École des soignantes », Martin Winckler imagine un système de soins utopique

Dans « l’École des soignantes »*, le généraliste écrivain Martin Winckler décrit un hôpital utopique en 2039 mis en place par une communauté urbaine en France. Les femmes y sont majoritaires et les...3

L’ARS Ile-de-France lance le recrutement d’au moins 62 généralistes salariés

.

Cela faisait partie des mesures d’urgence du plan Ma Santé 2022, annoncée par Emmanuel Macron, le recrutement au niveau national de 400... 3

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir