Sur le tiers payant, le président de la FHF comprend les médecins libéraux et pilonne Touraine

Sur le tiers payant, le président de la FHF comprend les médecins libéraux et pilonne Touraine

09.01.2015
  • Sur le tiers payant, le président de la FHF comprend les médecins libéraux et pilonne Touraine - 1

    Sur le tiers payant, le président de la FHF comprend les médecins libéraux et pilonne Touraine

Le président de la Fédération Hospitalière de France (FHF) Frédéric Valletoux dit "comprendre les craintes des médecins" sur la généralisation du tiers payant, dans une interview parue jeudi dans l'Opinion. "A titre personnel, il ne me semble pas sain de déconnecter le coût d'un service de la réalité de ce service", déclare Frédéric Valletoux. Pour la ministre de la santé, Marisol Touraine, l’extension du tiers payant à la médecine de ville permettrait ainsi de désengorger les services d'urgences. "La gratuité est citée comme cinquième motif de recours aux urgences", derrière la garantie d'être hospitalisé en cas de besoin ou la possibilité d'effectuer des examens complémentaires, rappelle pour sa part Frédéric Valletoux, citant une étude FHF-TNS Sofres publiée en 2013.

Selon lui, "on agite donc un sujet plutôt secondaire sans en traiter d'autres, fondamentaux" comme les déserts médicaux, qualifiant le projet de loi "de texte bavard qui n'amorce pas de réforme structurante du système de santé". "On est passé en un an et demi de la présentation d'une stratégie nationale de santé ambitieuse, cohérente et suscitant une large adhésion, à une déception et une tension jamais vue trois mois avant l'arrivée d'un texte au parlement", a-t-il regretté.

Ce n’est pas la première fois que le président de la FHF, par ailleurs maire UDI de Fontainebleau, s’en prend au gouvernement ou à sa ministre de la santé sur la politique hospitalière, par exemple, mais aussi sur des sujets aussi divers que les 35 heures ou la suppression du délai de carrence pour les IJ. En revanche, sur l’extension du tiers payant, ses critiques sont assez nouvelles : il y a 18 mois la FHF s’était montrée au contraire favorable à l’extension du dispositif en ville.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
G Perez

Les portraits de l'été Le Dr Perez veut aider les diabétiques à échapper aux médicaments grâce à l’activité physique

« Les patients diabétiques n’ont pas d’équilibre alimentaire et ne font pas d’activité physique. Cela fait naître la maladie, avant de l’entretenir. » Tel fut le premier constat du Dr Gaëlle Perez,...4

Les dossiers qui ont marqué l'année Le cloud, ennemi du secret médical ?

Visu Lead p10-12

Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi... Commenter

Zoom en vidéo [Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir