Sur le tiers payant ou sur le C à 25 €, Touraine déçoit les syndicats

Sur le tiers payant ou sur le C à 25 €, Touraine déçoit les syndicats

07.01.2015
  • Sur le tiers payant ou sur le C à 25 €, Touraine déçoit les syndicats - 1

    Sur le tiers payant ou sur le C à 25 €, Touraine déçoit les syndicats

Les déclarations de Marisol Touraine hier matin, qui redisait son intention d’aller au bout de son chantier de généralisation tiers payant, ne prédisaient rien de bon.

Effectivement, MG France et la CSMF sont ressortis déçus de leur entretien avec la ministre de la santé. Reçus respectivement mardi soir et mercredi matin les responsables syndicaux ont pu constater que la grève n’a pour l’instant pas modifié le discours de Marisol Touraine, et les propositions concrètes ne sont toujours pas au rendez-vous. « Rien de nouveau dans le discours qu’elle nous a tenu » explique Jacques Battistoni de MG France, « elle n’a pas semblé avoir d’idées sur la façon de sortir de la crise » ajoute-t-il. « C’était surréaliste » déclare Luc Duquesnel, « Marisol Touraine nous a affirmé qu’elle n’avait rien remarqué du 24 au 31 décembre ».

Encore des groupes de travail

La ministre a redit à ses interlocuteurs syndicaux son intention d’organiser de nouveaux groupes de travail pour les différents points litigieux de la loi de santé, mais rien de plus. « Nous sommes très méfiants car la promesse de discuter ne nous suffit pas » souligne Claude Leicher. « Elle nous propose un groupe de travail pour savoir comment organiser le tiers payant alors qu’on rejette le tiers payant » s’irrite Luc Duquesnel. Le président de l’UNOF s’agace également de l’organisation des autres groupes de travail proposés : « Le groupe de travail sur la réorganisation du territoire est piloté par une directrice d’ARS et celui sur le contour des métiers n’a même pas de pilote. Pour l’UNOF, la question de sa participation à ces groupes de travail se pose. Selon nos informations, les syndicats de médecins libéraux doivent se retrouver jeudi soir pour décider de leur attitude vis-à-vis de ces groupes de travail.

L’UNOF a également peu goûté la tournure générale de l’entretien « Marisol Touraine a fait dans la provocation. Sur les négociations du travail en équipe, où aucun accord n’a été signé, elle nous a dit que le règlement arbitral pourrait être en dessous de ce qui a déjà été refusé » explique Luc Duquesnel. Maigre consolation aux yeux de MG France, la ministre a reconnu qu’il y avait bel et bien un problème de la médecine générale et accepté qu’on ouvre les discussions sur le sujet. Cela devrait être le cas dès lundi lors de sa rencontre avec le "Front Généraliste".

Pas d’argent pour un C à 25

En revanche, du côté du C à 25 euros, Marisol Touraine semble avoir arrêté sa décision, elle l’a redit aux deux syndicats : il n’y a pas d’argent à mettre dans une telle mesure. « Il y a de l’argent pour les urgentistes, mais pour les médecins libéraux là il n’y a plus de sous !» s’emporte Luc Duquesnel. « Nous ne demandons pas une revolarisation » souligne Claude Leicher « seulement une équité tarifaire».

En l’absence d’avancées ou de quelconque garantie, les deux syndicats maintiennent donc leur mot d’ordre de grève administrative et prévoient même de durcir leurs actions : « elle dit qu’elle n’a rien remarqué donc on va tout faire pour qu’elle nous remarque » affirme le Dr Duquesnel. Les syndicats prévoient aussi de se concerter pour donner encore plus de poids à leur action.

Amandine Le Blanc
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...4

Neuf patients sur dix utilisent le numérique pour gérer leur maladie chronique

.

Les nouvelles technologies sont devenues incontournables pour les patients atteints de maladies chroniques. Elles permettent notamment de... Commenter

[Sondage] Le syndicalisme médical et vous

Poing levé

Êtes-vous syndiqué(e) ? Pourquoi ce choix ? Qu'attendez-vous d'un syndicat ? Donnez votre avis en répondant à ce questionnaire ! Chargement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir