Les remplaçants de REAGJIR ne se mêlent pas à la grève

Les remplaçants de REAGJIR ne se mêlent pas à la grève

07.01.2015
  • Les remplaçants de REAGJIR ne se mêlent pas à la grève - 1

Le regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (REAGJIR) se démarque des autres syndicats et n’appelle pas à la grève depuis le début de la mobilisation. La raison de cette position est en premier lieu motivée par leur sentiment sur le projet de loi de santé : "Nous ne sommes pas contre le tiers payant généralisé" affirme le Dr Charline Boissy porte-parole. "Il doit néanmoins être mis en place sous certaines conditions, il ne faut pas qu’il engendre des surcoûts pour le médecin". Sur le projet de loi de santé REAGJIR évoque également des "points de méfiance", des "points imparfaits", mais espère que les discussions avec la ministre de la Santé permettront d’obtenir des "garanties" suffisantes et une loi davantage " centrée sur les soins primaires" . Malgré les réserves du syndicat, pas question d’appeller à la grève parce que "cela pénalise en premier lieu les patients" souligne le Dr Boissy.

De plus, REAGJIR représente notamment les remplaçants et estime que pour eux "la liberté de la grève est relative". Sollicité sur la question des remplaçants en fin d’année dernière, le Conseil National de l’Ordre des médecins, a rappelé que les contrats qui les lient aux médecins prévalaient. Lundi REAGJIR fera partie du Front Généraliste reçu par Marisol Touraine; le syndicat veut saisir cette occasion de faire avancer les discussions et souhaite que cette entrevue ne se résume pas à des négociations "de façade".

Amandine Le Blanc
Source : Legeneraliste.fr
Commentez 5 Commentaires
 
JEAN FRANCOIS V Médecin ou Interne 08.01.2015 à 09h07

30 personnes pour un syndicats = représentativité ?

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 07.01.2015 à 19h57

l'avantage chez les jeunes c'est qu'ils croient que nous vivons dans un monde de bisoumours

Répondre
 
Francois-Marie P Médecin ou Interne 07.01.2015 à 19h35

Est-ce que Md. Touraine recevra aussi l'UFML, qui a étudié la loi et peut discuter sérieusement ou est-ce qu'on continue à fumer la moquette ?

Répondre
 
Francois-Marie P Médecin ou Interne 07.01.2015 à 19h32

Qu'ils commencent par le lire, ce fichu projet, avant de parler, et avec des juristes, s'il leur faut un traducteur !

Répondre
 
Francois-Marie P Médecin ou Interne 07.01.2015 à 19h31

Et bien ils devraient réfléchir à ce que le projet Touraine implique pour eux au lieu de loucher sur le bout de leur nez, il n'est plus temps de se défiler, bon sang !!!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 3

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir