Erreur de diagnostic de myopathie : elle réclame 100 000 euros

Erreur de diagnostic de myopathie : elle réclame 100 000 euros

03.01.2015

Une femme de 45 ans, soignée pour une myopathie depuis 2008, mais dont le diagnostic de sa pathologie a depuis été remis en cause, réclame 100.000 euros de provision de dommages et intérêts au centre hospitalier de Nancy. Cette habitante de Meurthe-et-Moselle se plaignait de douleurs articulaires. En 2008, au centre hospitalier de Nancy, elle est diagnostiquée myopathe, et parallèlement mise en invalidité totale par la médecine du travail. Elle a par ailleurs "subi un traitement médicamenteux dont on ne mesure pas les conséquences", a expliqué à l'AFP Me Yves-Pierre Joffroy, confirmant une information du Républicain lorrain.

Selon cet avocat, début 2014, une nouvelle neurologue de l'hôpital de Nancy a repéré "des anomalies et des contradictions dans le dossier médical", ce qui a conduit les médecins, après de nouveaux examens, à revoir leur diagnostic initial. "On lui a dit qu'elle n'avait pas eu de myopathie et qu'il fallait prévoir un sevrage du traitement médicamenteux qu'elle recevait", a affirmé Me Joffroy, qui a décidé de saisir le tribunal administratif de Nancy pour demander une expertise sur les effets du traitement médicamenteux inapproprié et réclamer 100.000 euros de provision avant une indemnisation définitive. Dans un communiqué, le CHU -mis en cause le mois dernier dans une affaire similaire de diagnostic d’Alzheimer- observe que "les éléments exposés ne semblent pas refléter la complexité des dossiers dont l'examen a été demandé à des experts médicaux indépendants".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
JEAN MICHEL S Autre 05.01.2015 à 11h51

et si derrière la myopathie se cachait une fibromyalgie aille aille aille
les associations de défense des consomacteurs vont se lécher les babines

Répondre
 
Veronique L Médecin ou Interne 03.01.2015 à 21h24

Juste une petite mise au point qui n'a rien à voir avec le sujet de l'article:
Le médecin du travail peut prononcer une inaptitude à UN POSTE DE TRAVAIL seulement, se basant sur l'état de santé et Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...15

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 10

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir