Baisse de prix dès le 2 janvier pour le paracétamol

Baisse de prix dès le 2 janvier pour le paracétamol

02.01.2015
  • Baisse de prix dès le 2 janvier pour le paracétamol - 1

    Baisse de prix dès le 2 janvier pour le paracétamol

Le prix maximal de la quasi-totalité des marques de paracétamol baissera de 1 centime à partir du 2 janvier, avant une nouvelle baisse de 4 centimes programmée au 1er novembre. C’est la conséquence de longues discussions entre le gouvernement et les laboratoires pharmaceutiques, en particulier Sanofi et Bristol-Myers Squibb (BMS), qui produisent respectivement Doliprane® pour le premier, Efferalgan® et Dafalgan® pour le second.

Depuis 2013, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) souhaitait inscrire la molécule au répertoire des médicaments génériques. Après négociations, les industriels ont préféré réduire leurs tarifs en deux temps. Dès vendredi, ils vendront leurs boîtes 0,80 euro pièce au lieu de 0,86 euro. Ce prix "sortie d'usine" passera à 0,78 euro au 1er novembre. S'y ajoutent 2 centimes de TVA et 30 centimes de marge maximum pour les grossistes, mais aussi 82 centimes forfaitaires pour les pharmaciens au titre de leur "honoraire de dispensation", qui remplacera à partir du 1er janvier leur actuel système de marge. Au total, le prix de vente maximal passera de 1,95 euro à 1,94 euro le 2 janvier, puis à 1,90 euro le 1er novembre. Cependant, de nombreuses pharmacies proposent déjà des prix inférieurs, au comptoir ou sur internet, en rognant sur leur propre marge ou en répercutant les remises que leur accordent les laboratoires ou les grossistes.

Cette mesure devrait génèrer plusieurs dizaines de millions d'euros d'économies pour l'Assurance maladie, le paracétamol étant la molécule, la plus vendue en officine, en nombre de boîtes comme en chiffre d'affaires.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Harcèlement

86 % des internes victimes de sexisme, 1 sur 10 de harcèlement sexuel

L’heure est à la dénonciation des comportements sexistes et du harcèlement, mais les internes en médecine n’ont pas attendu l’affaire Weinstein pour s’en préoccuper. En septembre dernier, l...Commenter

Thyrofix, une cinquième spécialité à base de lévothyroxine disponible dès décembre

Pharmacie

Après le Lévothyrox, l’Euthyrox, la L-Thyroxin Henning, et L-Thyroxine Serb en gouttes voilà le Thyrofix. Dans un communiqué publié ce... Commenter

Le Sénat a peu retouché le PLFSS 2018 qui sera soumis au vote mardi

Sénat

En attendant le vote solennel de mardi, les sénateurs ont bouclé l'examen en première lecture du projet de loi de financement de la... Commenter

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir