Départs en cascade dans les ARS

Départs en cascade dans les ARS

01.02.2015

Le redécoupage des régions voulu par le gouvernement commence à avoir des effets sur la gouvernance des Agences régionales de santé. Le passage de 22 à 13 ARS, réduisant à terme, par définition, le nombre de « préfets sanitaires », un certain nombre songerait dès à présent à se reconvertir. C’est le cas, par exemple, de trois d’entre eux qui étaient en poste dans leur région depuis l’origine des ARS en 2009 et ont annoncé récemment leur départ.

Sylvie Mansion

Ainsi de Sylvie Mansion, qui a quitté l’ARS Franche-Comté le 31 décembre dernier. Après cinq ans à la tête de cette ARS, cette ancienne directrice adjointe de la cnamts et de l'Ucanss retrouve sa branche d’origine en prenant la tête de la Cpam de Strasbourg. Il faudra sans doute attendre la création de la nouvelle région Bourgogne-Franche Comté pour connaître son successeur. C'est le directeur général adjoint Jean-Marc Tourancheau qui assure l'intérim en attendant. Le dernier acte posé par Sylvie Mansion pour l'Agence Régionale de Santé a été de signer une convention hélismur avec la préfecture.

Jean-Christophe Paille
A l'est toujours, du nouveau. Jean-Christophe Paille va lui aussi s'en aller vers d'autres horizons. L'actuel directeur de l'ARS Champagne-Ardenne, énarque et ancien d'HEC, qui fut auparavant patron de l'ARH Pays-de-Loire pendant cinq ans, cessera ses fonctions le 28 février. Il part satisfait du travail accompli et fait état de 430 actions décidées depuis 2010, les deux tiers étant engagées et plus du quart terminées. C'est notamment le cas dans la lutte contre la désertification médicale avec la création de 13 maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) depuis 2010 et bientôt 8 de plus dans cette région. Là encore, il faudra sans doute attendre la mise en place de la nouvelle région Grand Est (avec l’Alsace et la Lorraine) pour connaître son remplaçant. Pour l’heure, c’est à un ancien généraliste qu’échoie l’intérim, le Dr Benoit Crochet, actuel Directeur adjoint de l’ARS. Selon le communiqué de l'Agence Régionale de Santé de Champagne-Ardenne, Jean-Christophe Paille devrait rester dans le domaine sanitaire et social avec de nouvelles fonctions "qui seront rendues publiques prochainement."

Alain Gautron
Enfin, dernière défection en date, à l’ouest, avec le départ d’Alain Gautron de l’ARS Bretagne, qui en était le patron depuis le début. Cet ancien directeur de l’Urcam Champagne-Ardenne va lui aussi retrouver sa famille professionnelle d’origine : l’assurance maladie.

Tout cela n’empêche pas les pouvoirs publics de plus que jamais tabler sur les Agences régionales de santé. Marisol Touraine réunira leurs patrons lundi pour un séminaire avec l’assurance maladie. Ça sent la redistribution des cartes et des compétences à l’aune de la loi santé et de la réforme territoriale.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 5 Commentaires
 
bertrand h Médecin ou Interne 02.02.2015 à 16h35

Je ne suis pas inquiet pour leur avenir : leur "reclassement" est assuré et pendant ce temps on continue à se fiche de notre g...

Répondre
 
PHILIPPE G Médecin ou Interne 01.02.2015 à 22h36

Ils sont tellement utiles qu'ils désertent leur poste et il ne se passe rien. Tout le monde, pardon MST, laisse faire. Elle se préoccupe du tiers payant !!

Répondre
 
ALAIN F Médecin ou Interne 01.02.2015 à 21h42

Je suis très déçu que ces haut fonctionnaires ( certainement très responsables de la bonne conduite de leur charge jusqu'au bout de leur mandat......à la façon d'un commandant d'un navire qui ne Lire la suite

Répondre
 
Francoise s Médecin ou Interne 01.02.2015 à 19h48

eh oui!! zaviez ka faire ca au lieu d'etre médecin , comme un imbécile que nous sommes tous !

Répondre
 
Evelyne C Médecin ou Interne 01.02.2015 à 18h30

C'est fou le nombre de fonctionnaires inutiles dont regorgent nos "administrations"; la France est en faillite sous le poids de leur nombre !
Et ces gens-là, monsieur, touchent des retraites Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
hôpital

Les hôpitaux publics rejettent la faute de leur déficit sur les médecins de ville et les mettent en colère

La Fédération hospitalière de France (FHF, hôpitaux publics) a déclenché une polémique, ce lundi, en annonçant que les établissements « devraient connaître un déficit historique de 1,5 milliard d...3

Violences obstétricales : « Les propos de Marlène Schiappa ont été inacceptables ! », selon le Pr Bernard Hédon

Hédon

Cet été, les gynécologues ont été particulièrement « attaqués » par des paroles agressives, jusqu’à qualifier certaines de leurs pratiques... Commenter

Vaccination, l’INSERM s’en mêle

vaccins

« L’efficacité et l’innocuité des 11 vaccins qui deviendront obligatoires en France sont scientifiquement prouvées. » Dans une note publiée... Commenter

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir