Sondage contre sondage : les Français sont-ils vraiment favorables à l’euthanasie ?

Sondage contre sondage : les Français sont-ils vraiment favorables à l’euthanasie ?

21.12.2014
  • Sondage contre sondage : les Français sont-ils vraiment favorables à l’euthanasie ? - 1

    Sondage contre sondage : les Français sont-ils vraiment favorables à l’euthanasie ?

Entre soins palliatifs et euthanasie, les Français choisissent la première option à 53%. C’est du moins ce qu’affirme un nouveau sondage IFOP publié vendredi dans le quotidien Ouest-France. Selon cette enquête, les sondés se prononcent aussi massivement (95%) pour le développement des soins palliatifs, y compris à domicile ou en maison de retraite, pour améliorer l'accompagnement des personnes en fin de vie.

Ce sondage peut évidemment paraitre en contradiction avec une précédente enquête réalisée il y a un peu plus d’un mois par le même institut de sondage, mais pour le compte, cette fois, des pros euthanasies de l’ADMD. On y apprenait que 92% des sondés étaient favorables à l’euthanasie... La réponse des Français est évidemment étroitement liée à la façon dont on pose la question. Ainsi, dans le sondage IFOP-Ouest-France de décembre, on propose aux sondés de se prononcer sur le terme un peu effrayant "d’injection mortelle". Dans le sondage IFOP-ADMD d’Octobre, on évoquait au contraire une issue beaucoup moins traumatisante en suggérant aux personnes enquêtées, qu’un médecin "mette fin à leur vie, sans souffrance". Pas étonnant que les réponses soient si différentes...

Sondage en ligne les 16 et 17 décembre, auprès d'un échantillon représentatif de 1005 personnées âgées de plus de 18 ans
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 2

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir