AVK : satisfaits, selon la Sécu, les patients donnent la moyenne aux pharmaciens

AVK : satisfaits, selon la Sécu, les patients donnent la moyenne aux pharmaciens

17.12.2014
  • AVK : satisfaits, selon la Sécu, les patients donnent la moyenne aux pharmaciens - 1

    AVK : satisfaits, selon la Sécu, les patients donnent la moyenne aux pharmaciens

63% des officines réalisent des "entretiens pharmaceutiques" pour l'accompagnement de patients sous AVK. Selon la Cnamts, depuis juin 2013, 14.584 pharmacies ont réalisé dans ce cadre 161.110 entretiens réalisés pour 153.375 patients. Au cours de l'année 2013, environ 3,12 millions de patients ont reçu au moins un anticoagulant, dont 1,49 million un anticoagulant oral.

Selon ce premier bilan publié mercredi par l'Assurance maladie, le dispositif expérimental d'accompagnement en pharmacie de patients traités par AVK a débouché sur "des premiers résultats encourageants" sur la fréquence des contrôles réalisés par les malades. L'Assurance maladie constate notamment que les patients adhérents respectent mieux le protocole de soin: selon elle, la part de ceux réalisant moins d'un contrôle de l’INR par mois, (comme le recommande l’ANSM) diminue.

Et les premiers intéressés sont ravis. Du moins si l’on en croit un sondage de la Cnamts : d’après l’étude de la société A+A (auprès de 289 patients sous AVK et 300 pharmlaciens), les patients donnent la note de 8,7/10 au nouveau dispositif et les pharmaciens 6,8/10. Les neuf dixièmes de ces professionnels estiment que ce dispositif des "entretiens pharmaceutiques" s’inscrit pleinement dans les missions de conseil et d’accompagnement du pharmacien. Les trois quarts d’entre eux (74%) soutenant même que le dispositif permet aux patients d’améliorer leurs connaissances sur leur traitement AVK. Au total, 92% des patients et 92% des pharmaciens qui ont essayé seraient prêts à poursuivre ce dispositif.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Exercice mixte

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400 omnipraticiens dans les hôpitaux de proximité. Les premiers...Commenter

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais... 12

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Publicité

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la... 6

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir