Prix stable pour les médicaments en libre accès

Prix stable pour les médicaments en libre accès

16.12.2014
  • Prix stable pour les médicaments en libre accès  - 1

    Prix stable pour les médicaments en libre accès

Six ans après le décret qui a ouvert le libre accès en pharmacie pour certains médicaments, les prix des médicaments en vente libre dans les pharmacies restent relativement stables. A en croire l’observatoire des prix des médicaments depuis 2010, les prix ont en effet "peu varié entre 2013 et 2014", avec des hausses comprises pour l'essentiel entre 0,8% et près de 5%. Sur cinq ans, depuis 2010, seuls trois produits sur les 14 formant l'étude ont vu leurs prix baisser: Activir®, Dacryum® et Imodium®. Pour le seul produit du panel vendu à la fois dans les pharmacies et grandes surfaces, le lait Gallia 1er âge, la moyenne du prix est inférieure en grande distribution (18,71 euro/kg contre 20,75).

A ce jour, plus de 400 produits d'automédication dans de nombreux domaines (dermatologie, ophtalmologie, ORL, sevrage tabagique, traitements contre la douleur ou la toux) sont en libre accès. L'étude de Familles rurales, réalisée dans 45 pharmacies situées dans 25 départements, montre que les médicaments sont moins chers quand ils sont en accès libre, ce qui est le cas aujourd'hui dans la quasi-totalité des officines (92%). Toutefois, selon le président de l’association familiale, Dominique Marmier, "les écarts de prix sont très importants, de deux à quatre", selon les pharmacies.

Familles rurales a également étudié la vente de médicaments sur internet, autorisée depuis janvier 2013. En juillet 2014, le ministère de la Santé répertoriait 171 sites (contre 63 en 2013). Toutefois, seulement 88 de ces sites proposaient la vente de médicaments, selon l'enquête. Les prix y sont en moyenne moins élevés que les pharmacies physiques mais en prenant en compte les frais de port (5,91 euros en moyenne) "acheter sur internet ne revient pas à moins cher", a estimé Dominique Marmier. Et, comme en pharmacie, les prix sur les sites connaissent "une grande disparité".

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... Commenter

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir