Surirradiés d’Epinal : fin du procès en appel, les deux médecins seront fixés le 2 avril

Surirradiés d’Epinal : fin du procès en appel, les deux médecins seront fixés le 2 avril

14.12.2014
  • Surirradiés d’Epinal : fin du procès en appel, les deux médecins seront fixés le 2 avril - 1

    Surirradiés d’Epinal : fin du procès en appel, les deux médecins seront fixés le 2 avril

Après cinq semaines daudiences, le procès en appel des médecins d’Epinal se sont achevées vendredi. Mais la cour d'appel de Paris ne rendra que le 2 avril 2015 sa décision sur les surirradiations à l'hôpital d'Épinal, a-t-elle annoncé. Les audiences se sont achevées par les plaidoiries des défenseurs des trois prévenus, le radiophysicien Joshua Anah et deux médecins, Jean-François Sztermer et Michel Aubertel, qui ont plaidé la relaxe, alors que la veille, le parquet avait requis la confirmation des peines de 18 mois de prison ferme prononcées en première instance.

Pour le radiophysicien, Me Eric Le François s'est demandé "comment on pouvait lui reprocher d'avoir manqué de prudence alors qu'il était en sous-effectif", officiant seul au sein du service. "Il a reconnu une erreur, il en a conscience, il s'en est excusé, mais avait-il les moyens" de l'éviter ?, a-t-il lancé. Me Janick Languille, pour le docteur Aubertel, a estimé qu'étaient jugés "des lampistes, mais l'administration, rien". S'attachant à démontrer que la responsabilité pénale directe en matière médicale était particulièrement difficile à démontrer, citant les affaires du sang contaminé ou de l'hormone de croissance", il a estimé que condamner pour le principe "ne règlerait pas les problèmes des victimes". Pour le docteur Sztermer, Me Martin Reynaud a voulu démontrer que les poursuites ne tenaient pas, car "on est à la frontière de leur champ de compétence, de la médecine et de la technique", que seul doit maîtriser le radiophysicien administrant les traitements.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de commenter les premiers mois d'Agnès Buzyn avenue de Ségur...Commenter

Vaccination : ni sanctions, ni exemptions

.

Agnès Buzyn l’a confirmé ce matin sur BFM TV : l’élargissement de l’obligation vaccinale ne sera finalement assorti d’aucune clause... Commenter

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

.

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir