Surirradiés d’Epinal : fin du procès en appel, les deux médecins seront fixés le 2 avril

Surirradiés d’Epinal : fin du procès en appel, les deux médecins seront fixés le 2 avril

14.12.2014
  • Surirradiés d’Epinal : fin du procès en appel, les deux médecins seront fixés le 2 avril - 1

    Surirradiés d’Epinal : fin du procès en appel, les deux médecins seront fixés le 2 avril

Après cinq semaines daudiences, le procès en appel des médecins d’Epinal se sont achevées vendredi. Mais la cour d'appel de Paris ne rendra que le 2 avril 2015 sa décision sur les surirradiations à l'hôpital d'Épinal, a-t-elle annoncé. Les audiences se sont achevées par les plaidoiries des défenseurs des trois prévenus, le radiophysicien Joshua Anah et deux médecins, Jean-François Sztermer et Michel Aubertel, qui ont plaidé la relaxe, alors que la veille, le parquet avait requis la confirmation des peines de 18 mois de prison ferme prononcées en première instance.

Pour le radiophysicien, Me Eric Le François s'est demandé "comment on pouvait lui reprocher d'avoir manqué de prudence alors qu'il était en sous-effectif", officiant seul au sein du service. "Il a reconnu une erreur, il en a conscience, il s'en est excusé, mais avait-il les moyens" de l'éviter ?, a-t-il lancé. Me Janick Languille, pour le docteur Aubertel, a estimé qu'étaient jugés "des lampistes, mais l'administration, rien". S'attachant à démontrer que la responsabilité pénale directe en matière médicale était particulièrement difficile à démontrer, citant les affaires du sang contaminé ou de l'hormone de croissance", il a estimé que condamner pour le principe "ne règlerait pas les problèmes des victimes". Pour le docteur Sztermer, Me Martin Reynaud a voulu démontrer que les poursuites ne tenaient pas, car "on est à la frontière de leur champ de compétence, de la médecine et de la technique", que seul doit maîtriser le radiophysicien administrant les traitements.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Assistants : 100 généralistes disent non à « l'abattage » et proposent des pistes pour libérer du temps médical

La dernière séance de négociation conventionnelle sur les assistants médicaux a été la goutte de trop dans un vase déjà bien rempli. Une centaine de médecins généralistes a signé hier soir une...Commenter

L’ANSM alerte sur les risques de deux anabolisants et brûleurs de graisse vendus sur Internet

corps

L’ANSM a identifié la présence de substances non autorisées et dangereuses pour la santé, le clenbutérol et le stanozolol, dans les... Commenter

400 généralistes salariés bientôt recrutés dans les déserts : pourquoi ReAGJIR y croit

Image d'illustration

Le recrutement des 400 postes de médecins généralistes dans les hôpitaux de proximité annoncé en septembre par le président de la... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir