Les radicaux de gauche poussent le gouvernement à aller plus loin sur l’aide à mourir

Les radicaux de gauche poussent le gouvernement à aller plus loin sur l’aide à mourir

14.12.2014
  • Les radicaux de gauche poussent le gouvernement à aller plus loin sur l’aide à mourir - 1

    Les radicaux de gauche poussent le gouvernement à aller plus loin sur l’aide à mourir

C’était un des éléments du contrat de gouvernement que le petit Parti radical de gauche avait négocié avec Manuel Valls en octobre dernier. Et le PRG, dernier allié du PS après le départ des écologistes du gouvernement, entend bien obtenir une loi légalisant en France une aide médicalisée pour mourir. Vendredi, ses dirigeants ont jugé "timorées" les propositions des députés Jean Leonetti et Alain Claeys sur la fin de vie, réclamant que le gouvernement "légalise clairement l'aide médicale à mourir, sous conditions strictes". Dans un communiqué, Guillaume Lacroix (photo), espère que "le Premier ministre (...) dépasse les propositions émises dans ce rapport et légalise clairement l'aide médicale à mourir, sous conditions strictes, dans notre pays". Et le secrétaire général du Parti radical de gauche de montrer sa détermination : "Nous tenons à réaffirmer notre volonté que soit reconnu le droit de choisir, en cas de souffrances insupportables et si il n'existe aucune possibilité de guérison, sur demande claire et répétée du malade et avec l'aval du corps médical, de mourir dans la dignité".

Au PRG, on table donc sur le parcours législatif pour "parvenir à une loi plus ambitieuse que les conclusions présentées aujourd'hui dans le rapport Claeys-Leonetti". Le chef de file des députés radicaux de gauche, Roger-Gérard Schwartzenberg demande un vote dès janvier sur la déclaration du gouvernement annoncée, afin de "pouvoir connaître, dès cette première phase, la position de l'Assemblée nationale". Selon Roger-Gérard Schwartzenberg, "il serait très utile qu'ensuite la proposition de loi issue des travaux de la mission Claeys-Leonetti fasse l'objet d'une discussion commune" avec une proposition de loi des radicaux de gauche sur "l'assistance médicalisée pour une fin de vie dans la dignité" remontant à septembre 2012 "qui, elle, est strictement conforme au 21e des 60 engagements pour la France souscrits par François Hollande dans sa campagne présidentielle de 2012". Autant dire qu’au Parlement, le débat est loin d’être clos sur cette question, d’autant que, par le passé, nombre de députés et de sénateurs se sont montrés par le passé favorables à la légalisation de l’euthanasie.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 4 Commentaires
 
Daniel B Médecin ou Interne 16.12.2014 à 15h25

Il est désormais interdit de disséquer des souris en classe (pas déconseillé, interdit !) . Le caractère loufoque de cette proposition devrait nous faire comprendre le caractère tragique de Lire la suite

Répondre
 
JEAN LUC M Médecin ou Interne 15.12.2014 à 07h13

fait pas bon Etre vieux et malade dans ce pays au moins régleront ilsl le problème des retraites

Répondre
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 14.12.2014 à 23h06

le gouvernement ferait mieux de s'occuper de la vie des français plutôt que de leur mort programmée sur les QCM d'AMELI
dr isabelle Gautier

Répondre
 
PHILIPPE G Médecin ou Interne 14.12.2014 à 22h01

Toute la gauche est contre la peine de mort des violeurs et autres crapules multirecidivistes mais sont pour la peine de mort par le suicide organisé pour les malades
Quelle sera notre societe Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Baclofène

Sécurité du baclofène: l'étude Baclophone plutôt rassurante

Les études sur la sécurité du Baclofène se suivent et ne se ressemblent pas … Alors que début juillet l’étude en vie réelle menée conjointement par la CNAM et l’ANSM mettait en évidence « un profil...1

Santé des migrants : le comité d'éthique prend la défense de l'AME

CCNE

Le comité consultatif national d’éthique rendait lundi matin son avis sur la santé des migrants. Un avis qui rejoint les rapports récents... 1

Le Français aime son généraliste, mais un peu moins que son voisin Allemand...

.

Les Français ont une excellente opinion de leurs médecins généralistes. La dernière enquête Odoxa le confirme : 81 % ont une assez bonne... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 1

A découvrir