PAERPA : les parcours de santé pour personnes âgées avancent doucement

PAERPA : les parcours de santé pour personnes âgées avancent doucement

11.12.2014
  • PAERPA : les parcours de santé pour personnes âgées avancent doucement - 1

    PAERPA : les parcours de santé pour personnes âgées avancent doucement

Pas à pas, les PAERPA se mettent en place. Expérimentés dans neuf territoires, ces nouveaux parcours de santé des aînés à risque de perte d’autonomie entrent dans une nouvelle phase. « Les choses sont entrain de se mettre en place de façon opérationnelle », assure Thomas Fatome, directeur de la Sécurité Sociale au Ministère de la santé, soulignant la « très forte mobilisation sur les neuf territoires ». En pratique, les plans d’actions ont été finalisés et validés par les ARS. Et déjà déployés, sur le terrain, en Lorraine, dans le Centre ainsi qu’à Paris.

Cette nouvelle prise en charge des personnes âgées a, ainsi que la définit le Ministère, pour « objectif de faire en sorte que les personnes reçoivent les bons soins, par les bons professionnels, dans les bonnes structures, au bon moment ; le tout au meilleur coût ».

La direction de la Sécurité sociale, estime que « le montant annuel moyen des plans d’actions est de 1,87 millions d’euros par territoire ». Pour l’année 2015, les financements s’échelonneront entre 500 000 euros et 2,5 millions d’euros, ces variations étant liées au nombre de personnes âgées du territoire et à l’équipement en système d’information. Selon le ministère, l’enveloppe budgétaire bénéficie à 53 % à la prise en charge à domicile, pour la rémunération des professionnels libéraux. Sur le terrain, cela pourrait ne pas être suffisant. Le Dr Peigne, médecin dans le Lochois, rappelle que la rédaction de synthèses a « un coût en temps pour le généraliste ». « S’il n’y a pas d’élément de valorisation, un jour ou l’autre, il y a un risque que les volontaires s’épuisent », alerte-il. À terme, ces parcours devraient concerner 7 000 professionnels de santé et bénéficier à près de 190 000 personnes âgées.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Lazimi

Le Dr Gilles Lazimi, pionnier dans la lutte contre les violences faites aux femmes

« Un homme violent avec sa femme, ce n’est pas un bon père » ; « Un monsieur qui frappe sa femme et les enfants qui regardent derrière c’est de la maltraitance », etc. Dans le petit bureau du...3

Les dossiers qui ont marqué l'année L’échographie en médecine générale : gadget ou révolution ?

Sonde echographie

L’échographie deviendra-t-elle aussi indispensable que le stéthoscope dans les cabinets de médecine générale ? Sans aller jusque-là, tout... 2

Zoom en vidéo [Vidéo] Google AI travaille sur le diagnostic des cancers

Google AI

D'ici quelques années, verra-t-on arriver dans nos établissements de santé des appareillages de la marque Google ? Les premiers instruments... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir