Grève : MG France salue « l’ouverture manifeste » de Touraine, pour l’UNOF, rien de nouveau

Grève : MG France salue « l’ouverture manifeste » de Touraine, pour l’UNOF, rien de nouveau

11.12.2014
  • Grève : MG France salue « l’ouverture manifeste » de Touraine, pour l’UNOF, rien de nouveau - 1

À mesure que la fin d’année approche, les signes de reprise du dialogue entre les syndicats et la Ministre sont de plus en plus tangibles. Et certaines positions semblent s’assouplir. À l’issue de sa rencontre avec Marisol Touraine ce jeudi 11 décembre, Claude Leicher a en tout cas salué « l’ouverture manifeste » de la Ministre sur la loi Santé. Sur l’infirmière clinicienne, la vaccination par les pharmaciens ou encore le service territorial de santé au public (STSP) la ministre semble prête à transiger, selon le président de MG France. « Il y a une ouverture sur la crainte exprimée de voir la santé ambulatoire administrée », explique-t-il. S’agissant du tiers payant, Claude Leicher affirme aussi que « Marisol Touraine a compris qu’il ne pourrait être ni complexe ni incertain », faute de quoi il se ferait sans les praticiens. Il explique, que, sans revenir sur le caractère obligatoire de la généralisation, la Ministre a accepté de revoir les aspects techniques du dispositif et remis en place un groupe de travail.

Au-delà de la loi santé, d’autres dossiers ont été abordés, avec des résultats mitigés. Aucune avancée, par exemple, du côté tarifaire. « Marisol Touraine considère que la ROSP (rémunération sur objectifs de santé publique) et la MPA (majoration pour personnes âgées) sont suffisantes », regrette celui qui appelle, depuis longtemps, à mettre fin à « la discrimination tarifaire » dont pâtissent, selon lui, les médecins généralistes. En matière de DPC, Claude Leicher a exprimé le souhait de voir un dispositif similaire à celui préexistant à la loi HPST intégrer la loi Santé. Quant aux négociations sur la coordination du travail en équipe, MG France a sollicité l’aide de la Ministre dans le règlement arbitral, actuellement en cours. Et obtenu une réponse favorable de sa part.

Prudent, Claude Leicher juge cette « ouverture, nécessaire mais pas suffisante, car il y a toujours des incertitudes quant aux résultats ». En attendant que la ministre joigne le geste à la parole, MG maintient donc son appel à se mobiliser à la fin du mois. Mais avec un bémol : le mot d’ordre vise désormais la fermeture des cabinets les seuls 23 décembre et 6 janvier. Claude Leicher assure toutefois que MG France apporte son « soutien à ceux qui souhaiteraient fermer entre les deux dates ».

Fermeté à la CSMF, en attendant l’AG extraordinaire de samedi

En fin d’après-midi jeudi, la CSMF a succédé à MG France dans le bureau de Marisol Touraine. La FMF de Jean-Paul Hamon ayant de son côté décliné l’invitation. L’analyse de Luc Duquesnel est nettement moins optimiste que celle du président de MG France : «On n’a rien entendu de nouveau par rapport à nos précédents contacts depuis six mois. Sauf peut-être sur la possibilité de pratiquer rapidement le tiers payant en PDS ambulatoire que nous réclamions. Et pour le reste, la loi est reportée en avril. Il y aura donc deux mois pour discuter au début de l’année.» Le président de l’UNOF estime en revanche que rien n’a bougé sur le tiers payant généralisé obligatoire ou sur la possibilité d’une négociation tarifaire. «Il est inenvisageable qu’il n’y ait pas une négociation tarifaire qui démarre sans tarder,» martèle-t-il, déterminé.

On l’aura compris : pour lui, pas question dans ces conditions de modifier le mot d’ordre de grève. Bien au contraire : «Le mouvement de fin d’année sera capital. La ministre attend de voir quel est l’état de la mobilisation. De cela dépendra la réécriture éventuelle de sa loi et l’ouverture de négociations tarifaires ou pas. Les médecins généralistes libéraux ont leur avenir entre leurs mains.» A l’issue de cette rencontre, un communiqué de la CSMF confirmait aussi qu’«à l’issue de ce rendez-vous ministériel, la CSMF n’a, à ce stade, obtenu aucune assurance ni avancée concrète, mais note une volonté nouvelle de discussion.» Jean-Paul Ortiz, son président, a convoqué une AG extraordinaire samedi 13 décembre.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 23 Commentaires
 
michel K Médecin ou Interne 14.12.2014 à 21h40

Ils signeront , si la base ne maintient pas la pression. Ils signeront! MGFrance veut le tiers payant. Et la CSMF pourrait signer l'obtention des missions de services public contre la signature de Lire la suite

Répondre
 
JEAN MARC W Médecin ou Interne 12.12.2014 à 20h33

Notre adversaire actuel, c'est la loi présentée, donc l'Etat et non la CNAM, faire la grève de la télétransmission, c'est se tromper de cible et d'adversaire. La fermeture des cabinets obligent Lire la suite

Répondre
 
JEAN H Médecin ou Interne 12.12.2014 à 14h33

Cela ne m'étonne pas, MG-France n'est-il pas depuis sa création pro-gouvernemental pour le salariat et l'étatisation. N'a-t-il pas décrit à sa création comme médecine idéale la médecine anglaise! Il Lire la suite

Répondre
 
YVES M Médecin ou Interne 12.12.2014 à 12h02

Au lieu d'apporter son soutien à ceux qui voudraient fermer entre Noël et Nouvel an, le Dr Leicher et MGF AURAIENT MIEUX FAIT DE METTRE, POUR UNE FOIS, LEUR EGO DANS LEUR POCHE ET SUIVRE LE Lire la suite

Répondre
 
PIERRE A Médecin ou Interne 12.12.2014 à 07h12

Le brave Dr LEICHER doit s'attendre à une bérézina comparable à celle du PS aux prochaines élections professionnelles. Nous n'aurons pas la mémoire courte.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... Commenter

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir