La pré-éclampsie, nouvelle piste pour expliquer l’autisme

La pré-éclampsie, nouvelle piste pour expliquer l’autisme

09.12.2014
  • La pré-éclampsie, nouvelle piste pour expliquer l’autisme - 1

    La pré-éclampsie, nouvelle piste pour expliquer l’autisme

La pré-éclampsie pourrait être un facteur prédisposant l’enfant à l’autisme, selon une étude publiée lundi dans le Journal of the American Medical Association Pediatrics. "Nous avons constaté un lien significatif entre la pré-éclampsie et l'autisme ainsi qu'avec des retards de développement qui augmentent avec le degré de sévérité de la pathologie", explique Cheryl Walker, professeur adjoint de gynécologie à la division de médecine maternelle et du foetus de l'Université de Californie Davis MIND Institute. Les enfants dont la mère souffrait de cette maladie quand elle les portait ont deux fois plus de risques que les autres de souffrir de ce syndrome, voire davantage si les symptômes sont plus sévères, montre en effet cette recherche.

Cette étude -qui s’ajoute à bien d’autres évoquant des pistes environnementales, immunitaires, liées à l’accouchement ou à l’âge des parents- a été réalisée dans le cadre d'une recherche sur les risques génétiques et environnementaux de l'autisme dans le nord de la Californie.

Ce travail a été menée auprès de plus de 500 garçons et filles autistes, 200 atteints de retard de développement sans autisme et 350 enfants sans pathologie. Toutes les mères ont souffert de pré-éclampsie, et d’HTA pendant la dernière moitié de leur grossesse, parfois sévère avec protéinurie. Les mères d'enfants autistes et d'enfants avec un retard de développement avaient aussi souvent des insuffisances placentaires par rapport à celles dont les enfants se développaient normalement. Les auteurs suggèrent que les lésions vasculaires au niveau du placenta entraînent un stress oxydatif, une restriction des apports en nutriments et en oxygène, seraient des mécanismes potentiellement à l’origine des troubles neuro-developpementaux.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... Commenter

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir