Mort subite du nourrisson : encore des habitudes à changer chez les parents américains

Mort subite du nourrisson : encore des habitudes à changer chez les parents américains

01.12.2014
  • Mort subite du nourrisson : encore des habitudes à changer chez les parents américains - 1

    Mort subite du nourrisson : encore des habitudes à changer chez les parents américains

Près de 55% des nourrissons aux Etats-Unis sont placés dans des conditions pour dormir qui accroissent le risque de mort subite, conclut lundi une recherche des Instituts nationaux de la santé (NIH) et des Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC), publiée en ligne dans la revue Pediatrics. En 2012, l'American Academy of Pediatrics (AAP) avait émis des recommandations selon lesquelles les nouveaux-nés devaient être placés sur le dos pour dormir. Les auteurs de l’étude rappelent encore que les très jeunes enfants doivent en outre dormir seuls, sur un matelas ferme recouvert d'un drap housse bien ajusté, ajoutant que tout objet mou, jouet, couette ou couverture épaisse ne doit pas être laissé dans le berceau. De fait, ces pratiques ont nettement diminué depuis vingt ans en passant de 85,9% des nourrissons placés dans un environnement potentiellement dangereux pour dormir en 1993-1995, à 54,7% pour la période 2008-2010. Mais ce dernier chiffre reste trop élevé, insistent les auteurs.

"Les parents reçoivent beaucoup de mauvaises informations", relève Marian Dillinger, une chercheuse à l'Institut national de la santé infantile et du développement humain (NICHD), un des principaux auteur de ces travaux. "Des amis et parents leur offrent des couettes ou des couvertures en duvet pour le nouveau bébé et ils se sentent un peu obligés de les utiliser, ou alors ils voient dans des magazines des photos de nourrissons dormant avec des jouets ou autres objets potentiellement dangereux", note-t-elle.

De 2007 à 2010, la plupart des parents ayant répondu au questionnaire ont indiqué suivre les recommandations telles que placer le nourrisson sur le dos pour dormir, seul dans son lit ou son berceau. Mais l'utilisation d'une couverture, d'un duvet ou d'autres literies est restée à au moins 50% au cours de chacune de ces années, montrent les réponses à ce questionnaire.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...10

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 2

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir