Distilbène : les petites filles des premières victimes épargnées d’anomalies lourdes

Distilbène : les petites filles des premières victimes épargnées d’anomalies lourdes

01.12.2014

Les "filles du Distilbène", dont les mères ont pris ce médicament pendant la grossesse, ont une augmentation du risque de cancer du sein, mais il n'y a pas plus d'anomalies de l'appareil génital chez les "petites-filles" (3e génération), selon une étude publiée lundi. Le Distilbène (DES) est le nom commercial d'une hormone de synthèse prescrite en France entre 1950 et 1977 aux femmes enceintes pour prévenir les fausses couches. Les "filles DES" exposées in utero ont souffert de cancers génitaux (col de l'utérus et vagin) et de graves difficultés de reproduction (infertilité, fausses couches, accouchements prématurés...). Selon le réseau DES France, à l'origine de cette étude, financée par l'agence du médicament ANSM et soutenue par la Mutualité Française, "au moins 160.000 enfants nés pour la plupart dans les années 1970 auraient été exposés au produit".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Assistants : 100 généralistes disent non à « l'abattage » et proposent des pistes pour libérer du temps médical

La dernière séance de négociation conventionnelle sur les assistants médicaux a été la goutte de trop dans un vase déjà bien rempli. Une centaine de médecins généralistes a signé hier soir une...4

L’ANSM alerte sur les risques de deux anabolisants et brûleurs de graisse vendus sur Internet

corps

L’ANSM a identifié la présence de substances non autorisées et dangereuses pour la santé, le clenbutérol et le stanozolol, dans les... 1

400 généralistes salariés bientôt recrutés dans les déserts : pourquoi ReAGJIR y croit

Image d'illustration

Le recrutement des 400 postes de médecins généralistes dans les hôpitaux de proximité annoncé en septembre par le président de la... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir