AME - Les sénateurs taillent dans le budget de l’aide médicale aux étrangers

AMELes sénateurs taillent dans le budget de l’aide médicale aux étrangers

30.11.2014
  • AME - Les sénateurs taillent dans le budget de l’aide médicale aux étrangers-1

    Les sénateurs taillent dans le budget de l’aide médicale aux étrangers

Décidément, l’Aide Médicale d’Etat (AME) cause bien du souci au gouvernement. Comme en écho aux critiques de l’opposition de l’Assemblée Nationale, la nouvelle majorité de droite du Sénat a réduit samedi le budget du principal dispositif d'accès aux soins des étrangers en situation irrégulière à son niveau de 2008, soit 475 millions d'euros, alors que le gouvernement voulait l'augmenter à 760 millions.

A l'occasion du débat sur le budget 2015, sénateurs UMP et centristes ont adopté un amendement en ce sens de Francis Delattre (photo), pour lequel il s'agit de "traduire une volonté de rénovation profonde du dispositif, sans pour autant nier la nécessité du maintien d'un accès aux soins urgents pour les étrangers en situation irrégulière". Selon cet élu UMP, le coût de l'AME "progresse à un rythme insoutenable": "50% entre 2008 et 2013", a-t-il dit.

Il prône le recentrage de l'accès gratuit aux femmes enceintes et aux mineurs, et pour les autres catégories de demandeurs "l'instauration d'une participation annuelle ou mensuelle d'un montant significatif (...) ou encore le paiement du reste à charge de certains frais médicaux". Dans tous les cas, l'AME serait maintenue pour les soins urgents. Et un dispositif spécifique de prise en charge intégrale des soins de prophylaxie pourrait être introduit, afin de prévenir l'apparition ou la propagation des maladies infectieuses.

En sens inverse, le sénateur PS Yves Daudigny s’est indigné : "Restreindre l'accès aux soins pour les personnes défavorisées, c'est participer à une surenchère médiatique", a-t-il accusé, demandant: "Comment peut-on se dire prêts à laisser sans soins des étrangers qu'il faudra in fine hospitaliser quand ils seront au plus mal? C'est une absurdité, pis, une honte." De son côté, Vincent Delahaye (UDI-UC) a suggéré que la Haute Assemblée crée une mission d'information ou un groupe de travail sur le sujet.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Porte monnaie

Les maîtres de stage s'insurgent du « retard inacceptable » de leur rémunération

À quelques semaines de la rentrée universitaire, la colère grimpe chez les maîtres de stage des universités. Le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) soutenu par les...2

Un généraliste « légaliste » dépose une plainte pour empêcher Jérôme Cahuzac d'exercer

Jérôme Cahuzac

Le Dr Alain Choux enrage. Ce généraliste parisien ne supporte pas l'idée que le Dr Cahuzac, récemment condamné à quatre ans... 8

[VIDEO] Une commune vendéenne mise sur l'humour noir pour recruter des généralistes

.

« Plus de médecin, fini, terminées les salles d'attente bondées. La commune ne veut pas de médecin ». C'est en jouant l'ironie que la commun... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir