Entretien avec la ministre de la Santé - Marisol Touraine répond aux critiques mais garde le cap

Entretien avec la ministre de la SantéMarisol Touraine répond aux critiques mais garde le cap

21.11.2014

« La valeur de l’acte en médecine générale se situe à près de 31,40 € » et il a augmenté en moyenne de près de 2,70 € depuis 2012. C’est la ministre de la Santé qui l’estime en réponse aux impatiences des médecins généralistes. À l’invitation de notre journal, elle a répondu aux interrogations et aux griefs de neuf confrères. Sur le fond, pas de virage à 180°, malgré la grève qui se profile. Mais elle promet de « lever les malentendus » en recevant de nouveau les syndicats et veut « tordre le coup aux contre-vérités » sur la liberté d’installation ou le volontariat de la PDS. Concernant le tiers payant, elle soutient, à rebours des critiques, qu’il permettra « de donner une nouvelle place aux médecins libéraux » et promet d’inscrire un délai de paiement maximal dans la loi. Enfin, sur les délégations de tâches, elle proteste : « Je ne veux pas remplacer le médecin ! »

  • Entretien avec la ministre de la Santé - Marisol Touraine répond aux critiques mais garde le cap-1
GRÈVE : UN PARADOXE

Le Généraliste : Pour la première fois depuis longtemps, les quatre syndicats représentatifs des généralistes appellent à une grève en fin d’année. Cette hostilité à votre politique vous surprend-t-elle et vous inquiète-t-elle ?

Marisol Touraine : Cette loi a trois objectifs : valoriser la prévention, coordonner le système de santé autour du médecin de proximité, favoriser l’accès aux soins. Ne plus avancer les frais lors d’une consultation, savoir...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 4

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir